Vilnius, le ville aux cent églises

08/10/09 à 00:00 - Mise à jour à 00:00

La capitale lituanienne, ville joliment rénovée, est fière de son passé mais résolument tournée vers l'avenir.

En entrant dans Vilnius, on est impressionné par la largeur des avenues et le peu de circulation. La ville a aussi su dissimuler les anciens bâtiments hérités de l'ère communiste et a largement investi dans la restauration d'immeubles historiques intéressants. Jusqu'à la crise du crédit, l'économie lituanienne enregistrait l'une des croissances les plus soutenues d'Europe, comme le prouve la Gedimino Prospektas, une large avenue bordée d'innombrables bâtiments publics, de belles façades baroques, de magasins internationaux, de bars et de terrasses.

A la fin de l'avenue, l'imposante cathédrale Arkikatedra aux clochers remarquables, est devenue le symbole de la ville aux cent églises, d'après le surnom donné à Vilnius. C'est sur la place située à proximité qu'en 1990, des manifestants se sont révoltés contre le pouvoir soviétique, permettant à la Lituanie d'être le premier état balte à déclarer son indépendance. La statue du duc Gediminas, qui a vécu au XIVe siècle et a retrouvé son statut de héros national après l'indépendance, s'y élève aussi. Il ne faut pas oublier qu'au XVe siècle, le Grand Duché de Lituanie était le plus grand pays d'Europe, s'étendant de la mer Baltique jusqu'à la mer Noire !

Polonais, Allemands, Russes,...

Derrière la cathédrale, nous plongeons dans le centre historique, véritable enchevêtrement de petites ruelles. Les maisons sont peintes dans de belles teintes pastel et de nombreuses petites boutiques et échoppes proposent des objets religieux. Contrairement aux autres pays baltes, la Lituanie est majoritairement catholique, même si on y trouve des églises de toutes les confessions : polonaises, allemandes, juives, russes orthodoxes. La magnifique Eglise SaintNicolas attire le regard, de même que l'Eglise des Romanov, plus belle encore avec ses dômes verts. L'église baroque Saint Casimir, rose et blanche, fait penser à un gâteau coloré surmonté de chantilly. La Porte de l'Aube et son icône dorée de la Vierge Marie est un lieu de pèlerinage pour les Lituaniens, les Polonais et les Russes blancs. Enfin, n'oublions pas l'université de Vilnius, créée au XVIe siècle par les Jésuites.

Le quartier des artistes

A la périphérie de la vieille ville se dresse l'Eglise Sainte-Anne de style gothique, construite en briques rouges. Napoléon la trouvait si belle qu'il aurait voulu la faire transporter en France. Nous traversons la Vilnia et entrons dans le quartier d'Uzupis. Le pont est garni d'une multitude de cadenas qui y ont été attachés par des amoureux en gage d'amour éternel, selon la tradition lituanienne.

Uzupis est le quartier des artistes les plus originaux. De manière ludique, il a autoproclamé son indépendance et a même élu son propre président.

Vilnius compte encore quelques statues de l'époque communiste glorifiant le dur travail dans les campagnes. Pourtant, elles ne détonnent pas. On en trouve notamment une sur le pont vert qui enjambe la Neris, la rivière qui coupe la ville en deux, sur le plan géographique et historique.

L'autre berge, elle, est totalement placée sous le signe de l'avenir. Les immeubles à étages y sont la norme et l'on y compte d'innombrables gratte-ciel flambant neufs, se déclinant dans toutes les tailles et toutes les formes. Le Skybar, un bar à cocktails trendy installé au vingt-deuxième étage de l'hôtel Reval, offre une vue panoramique sur la capitale européenne de la culture 2009.

Pratique

Infos : Office du tourisme, Vilniaus Gatva 22, tel. 00 370 5 262 96 60 et www.vilnius-tourism.lt. La Vilnius card donne accès aux transports et aux musées : 52 lita (15 euro) pour 24 heures, 86 lita (25 euro) pour 72 heures.

Programme des événements de la capitale culturelle 2009 : www.vilnius2009.lt

Transport : Brussels Airlines assure la liaison directe avec Vilnius 4 fois par semaine. Infos: tel. 0902 51 600 (0,75 euro/min), www.brusselsairlines.com

Se loger : Hotel Klaipéda (****), dans le centre de la ville. A partir de 44 euro la nuit. Pour plus d'infos, Neckermann citytrips, tel. 070 23 39 66, www.neckermann.be

Se restaurer : Zemaiciu, Vokeiciu 24 (spécialités lituaniennes) ou Forto Dvaras, Pilies Gatva 16.

Nos partenaires