Un festival des bières... de Noël

02/12/15 à 11:10 - Mise à jour à 11:10

Décembre n'est pas que le mois du vin chaud : c'est aussi l'époque des bières de Noël. Des bières souvent brunes, mais toujours corsées et épicées. Des breuvages réconfortants mis à l'honneur ce vendredi et ce samedi à Namur, dans le beau cadre de la Brasserie de l'Echasse.

Un festival des bières... de Noël

Très foncées, avec un nez puissant d'épices (cannelle, cardamome, écorces d'orange...) et généralement plus alcoolisées que la moyenne, les bières de Noël bénéficient actuellement de l'engouement pour les bières spéciales. Comme leur nom l'indique, la plupart ne sont vendues qu'aux alentours des fêtes de fin d'année (même si quelques-unes sont désormais trouvables en toutes saisons : c'est notamment le cas de la célébrissime Chimay bleue, créée dans les années 40). Il faut dire que ces bières, assez roboratives, conviennent particulièrement aux frimas de l'hiver !

Cadeau prestigieux ou fin de stock ?

Mais d'où vient la tradition de brasser des bières de Noël ? Deux explications existent, et toutes deux sont peut-être vraies. Selon certains, au XIXe siècle, les brasseurs engrangeaient les nouvelles récoltes d'orge et de houblon aux alentours du mois de novembre. Il fallait donc faire de la place dans les greniers, en évacuant les matières premières inutilisées de l'année écoulée. C'était l'occasion de créer une bière avec les " fins de stock ", qui s'avéraient parfois conséquentes : le breuvage de fin d'année était particulièrement chargé en malt et en fleur de houblon. Et, puisque ces ingrédients de base n'étaient plus de première fraîcheur, leur goût était enjolivé par des épices et du sucre candi. L'autre explication est plutôt commerciale : dans les années 30, les brasseurs anglais récompensaient leurs clients fidèles avec des bouteilles issues d'un brassin spécial, offertes en fin d'année.

Mais quelle que soit l'origine de ces bières de Noël, force est de constater que la tradition perdure encore aujourd'hui : la plupart des brasseries, artisanales ou plus industrielles, proposent un brassin spécial de fin d'année. Des bières qui ne se limitent plus aux brunes corsées et font parfois preuve d'audace : citons par exemple la N'ice Chouffe, subtilement aromatisée au thym et au Curaçao.

Histoire de mettre ces bières à l'honneur, les organisateurs du festival Namur Capitale de la Bière - qui a lieu chaque annéeen plein été - ont décidé de créer un mini-festival intimiste. Celui-ci se tiendra ces 4 et 5 décembre au sein de la Brasserie namuroise de l'Echasse. Au menu : " des exclusivités, des bières bio, des bières namuroises, wallonnes, belges et étrangères ". Si vous êtes plutôt amateur de bières blondes et ambrées plus légères, les organisateurs se veulent rassurant : "Vous pensez que les bières de Noël sont noires et fortes en alcool ? Vous allez être surpris ! ".

Au total, on pourra y découvrir les productions de plus d'une trentaine de brasseries : de quoi se flatter les papilles... et éventuellement trouver un cadeau de fin d'année original.

En pratique

Namur Festival de la Bière... de Noël
Les 4 (16-23h) et 5 (11-23h) décembre 2015
Brasserie de l'échasse
Avenue de la Plante, 50 à Namur
Plus d'infos (plan d'accès, parkings à proximité, liste des brasseries présentes) : www.namurcapitaledelabiere.be

Nos partenaires