Un déménagement, ça se prépare. Même pour les animaux

10/03/15 à 13:57 - Mise à jour à 13:57

Un déménagement n'est jamais de tout repos. Source de stress et de fatigue, il le sera également pour Pluto et Felix. Très habitués à leur territoire et leurs petites habitudes, ils détestent les changements perturbateurs. Il est donc important de bien les préparer à cette nouvelle vie imminente.

Un déménagement, ça se prépare. Même pour les animaux

Il est toutefois plus facile de déménager avec un chien qu'avec un chat. Le chien est un en effet un animal plus social. En déménageant, il va suivre sa 'famille-meute' sur un nouveau territoire. L'important pour son bien-être est d'être en compagnie de ses maîtres, peu importe le lieu. Il arrive toutefois que des chiens plus âgés soient plus sensibles aux changements. Pour les aider dans ce cap, maintenez ses petites habitudes, qu'elles soient alimentaires, éducatives, ludiques, ... Ne déplacez pas non plus inutilement son panier avant le jour J. Vous pouvez aussi, dans la mesure du possible, aller le promener dans son futur quartier.

Chat sensible

Pour le chat, en revanche, un déménagement est synonyme de perte de repères visuels et olfactifs. Le chat est un animal territorial et il est extrêmement attaché à son domaine quotidien. En effet, le chat dépose des phéromones sur les meubles et aux angles des murs en s'y frottant. Son bien-être est lié à la stabilité de son environnement. Le moindre changement entraînera chez ce félin des conséquences émotionnelles et comportementales. Sa nouvelle maison sera source de stress et d'anxiété. Pour le rassurer, n'hésitez pas, le jour du déménagement, à le transporter dans le panier qu'il connaît et à y déposer éventuellement des objets dont l'odeur lui est familière. Demandez éventuellement à votre vétérinaire des anti vomitifs et des sédatifs pour que le voyage se passe au mieux. Dès votre arrivée, donnez-lui rapidement les objets qu'il connaît : ses jouets, friandises (ou os à mâcher pour le chien). Si certains chats vont très vite s'acclimater à leur nouvelle vie, d'autres réagiront par la peur et une certaine irritabilité qui pourront se traduire par des marquages urinaires. Ne le punissez pas, mais montrez-lui régulièrement la place de sa litière.

Refuges et cachettes

Il est préférable d'isoler votre chat pendant que vous procéderez à l'installation de votre nouveau nid : inutile de le perturber davantage avec tous ces va-et-vient, ces cartons, ce remue-ménage. Pour diminuer son angoisse, vous pouvez aussi utiliser un produit semblable aux phéromones apaisantes que vous répandrez l'avant-veille du déménagement dans la pièce principale de votre nouvelle habitation. Pensez aussi à installer des lieux de refuge en hauteur pour que votre matou puisse se sentir en sécurité tout en gardant un oeil sur le nouvel environnement.

Liberté

Si vous déménagez vers une maison avec jardin et que votre chat n'a jamais connu la liberté du vagabondage, gardez-le à l'intérieur pendant une quinzaine de jours. Promenez-vous ensuite avec lui dans le jardin, en le maintenant si possible avec un harnais. Vous pourrez lui rendre sa liberté après plusieurs jours de ce rituel. Si à l'inverse, vous quittez un jardin pour un appartement, garnissez ce dernier de nombreux jeux, de cachettes, etc.

Oiseaux et rongeurs

Pour les rongeurs et les oiseaux, ne changez pas leur cage et les accessoires au moment du déménagement. Laissez-les s'habituer à un nouvel environnement tout en gardant leur ancien habitat.

Nos partenaires