Sur les traces de James Ensor à Bruxelles et Ostende

13/09/10 à 00:00 - Mise à jour à 00:00

A l'occasion du 150e anniversaire de la naissance de James Ensor (1860-1949), la Commission communautaire flamande propose deux promenades familiales, l'une à Bruxelles et l'autre à Ostende, à la découverte du peintre. Deux guides de randonnées ont été édités.

Les responsables de l'opération ont mis l'accent, lundi au cours d'une conférence de presse, sur le lien entre Bruxelles et Ostende dans la vie de James Ensor. Les deux villes ont été une sources d'inspiration pour l'artiste.

A Bruxelles, les thèmes "art", "politique" et "société" seront omniprésents sur le parcours; à Ostende, l'accent sera notamment mis sur le divertissement. Les guides de randonnée sont gratuits, illustrés par Pieter Fannes. Annabelle Nuyttens s'est occupé des textes, des photos et des activités. Les auteurs, Eva Cox, Bart Koubaa Frank Decrits, Marc Didden, Gerda Dendooven et Oscar Vanden Boogaerd ont apporté leur contribution littéraire aux deux guides. "L'arme d'Ensor est la caricature, à laquelle personne n'échappe. Outre ses peintures, il a écrit des récits loufoques. Ses talents d'écrivain seront également mis à l'honneur dans ces deux promenades", a expliqué Bert Schreurs, chef de cabinet adjoint du secretaire d'Etat bruxellois Bruno De Lille (Groen! ) qui soutient l'initiative.

Nos partenaires