Récolter vos propres graines

10/08/10 à 00:00 - Mise à jour à 00:00

Il est des traditions ancestrales qui tombent en désuétude avec le temps. Et c'est malheureusement le cas pour la récolte des graines et semences de nos légumes et de nos fleurs. Comment procéder ?

Il est des traditions ancestrales qui tombent en désuétude avec le temps. Et c'est malheureusement le cas pour la récolte des graines et semences de nos légumes et de nos fleurs. Avec l'apparition des grandes centrales de jardinage, il est en effet plus facile d'aller acheter ses petits sachets de graines que de les récolter soi-même. Et pourtant les atouts sont nombreux. Hormis le fait de jouir du plaisir d'être au jardin et de faire, tel un apprenti sorcier, ses petites productions personnelles, vous réaliserez en réalité de vraies économies. Et par-dessus tout, au fil du temps, vous obtiendrez des légumes et des plantes de mieux en mieux adaptées à leur milieu. Mais pour ce faire, quelques principes de base sont à appliquer.

Choisir le porte-graines

Il faudra d'abord choisir votre plante mère, qu'on appelle " le porte-graines ", c'est la plante que vous laisserez pousser et monter en graines en vue de les récupérer. Il faudra choisir la plante la plus vigoureuse, la plus saine, vérifiez qu'elle ne porte pas de traces de parasites ou de maladies.

Séchage et étiquetage

Marquez alors votre plante avec une petite étiquette pour éviter de la couper avant terme.

La récolte des graines ne se fait pas à une période définie, tout dépend de la plante car la récolte doit se faire quand les graines sont bien mûres mais veillez à les récolter avant que le fruit ne tombe au sol et que les graines se dispersent naturellement. Le moment venu, il faudra récolter vos graines par temps sec afin d'éviter que la graine soit imbibée d'eau ou de rosée. Sa conservation n'en sera que meilleure. Puis il faudra procéder au séchage de vos graines, sur un papier, un tissu ou le fond d'une cagette.

Ce séchage peut prendre de deux jours à une semaine suivant les graines. Séchez-les au soleil si possible mais rentrez-les le soir afin qu'elles ne se regorgent pas d'eau la nuit et le matin. Un conseil : procédez variété par variété pour ne pas mélanger les graines. Suivant le type de végétal, il existe plusieurs techniques pour récupérer les graines.

Les plantes à gousses (les pois, les haricots, les fèves, les légumineuses...) Récolter les gousses en pleine maturité. Les faire sécher à plat sur un papier ou dans une cagette, puis les écosser et récupérer les plus belles graines.

Les fruits et légumes à pépins (courgettes, potirons, aubergines, poivrons, melons,...) : Récolter les fruits et les légumes bien mûrs. Coupez-les en deux et récoltez les graines, les passer à l'eau, les égoutter puis les faire sécher sur un papier absorbant. Pour les fruits comme les tomates où les graines sont emprisonnées dans une enveloppe gélatineuse, laissez les graines macérer dans un fond d'eau dans un bocal durant quelques jours, puis enlever ce qui flotte à la surface de l'eau avec une cuillère. Rincez les graines et faites les sécher comme pour les autres.

Les baies : écraser les baies dans une passoire, rincez, récupérez les petites graines et faites-les sécher.

Pour les fleurs simples : Il suffit d'attendre que les fleurs fanent et de les cueillir à ce moment-là avec un morceau de la tige, de les mettre à plat sur un morceau de carton. Vous secouez les fleurs et récupérez les graines tombées sur le carton. Vous pouvez également les suspendre la tête en bas comme un bouquet de fleurs fanées décoratif en prenant bien soin de placer un morceau de papier ou de carton sous le bouquet pour récupérer les graines.

Pour les fleurs à capsules, il suffit d'attendre que les capsules deviennent brunes et qu'elles éclatent pour libérer les graines. Il est possible de récupérer les graines avant cela en ouvrant délicatement la capsule manuellement.

Nos partenaires