Quand le Monopoly transforme ses billets de banque en véritables euros

02/02/15 à 13:40 - Mise à jour à 13:40

Quel coup marketing ! En glissant de vrais billets dans le coffret de jeu du Monopoly, Hasbro entend réaliser le fantasme de nombreux joueurs ! Seul bémol : la chasse aux billets réels n'est valable qu'en France, du 2 février au 30 mars 2015.

Quand le Monopoly transforme ses billets de banque en  véritables euros

Pour les 80 printemps de Monopoly, la marque Hasbro remplace les billets fictifs par de vrais euros distillés dans 80 boîtes seulement et aléatoirement répartis dans les cinq principales éditions. Parmi ces boîtes, 69 contiendront cinq billets de 10 euros et autant de 20 euros, une dizaine d'autres comporteront cinq billets de 20 euros, deux billets de 50 euros et un billet de 100 euros. Une seule recèlera un véritable jackpot avec une banque entièrement en euros : 20.580 euros répartis en 41 billets de 500 et un billet de 50, 20 et 10 euros. Au total, les gains anniversaire représentent 33.930 euros pour la société éditrice de jeux de société.

Opération validée par huissier

Les 80 boîtes surprise feront partie d'un lot de 30.000 autres estampillées " spécial anniversaire " et dissimulées parmi les éditions classique, junior, électronique, empire et vintage. Seul petit hic de l'opération : les vrais billets font légèrement gonfler la boîte ! Il aura donc fallu une certaine ingéniosité pour remplir les coffrets sans que ceux-ci ne trahissent la moindre fortune. Une tâche entièrement validée par huissier. Pour tenter de remporter le gros lot, il faudra toutefois être résident français.

Un chômeur ruiné à l'origine du jeu

Le jeu d'opérations immobilières avait été inventé en 1935 par Charles Darrow, un ingénieur au chômage et ruiné après la crise de 1929. Il avait découpé le plateau de jeu dans de la toile de jute qu'il avait peint avec des échantillons de couleurs gratuits, récupérés dans un drugstore. Les hôtels et les maisons avaient été taillés dans des chutes de bois trouvées sur un chantier. A l'époque, la société de jeux Parker Brothers avait refusé le projet, jugeant les règles trop complexes. Charles Darrow avait alors décidé de le commercialiser lui-même. En un an, 20.000 exemplaires seront vendus. Les frères Parker le mettront en vente l'année suivante ! Le jeu est aujourd'hui distribué dans 114 pays et publié en 47 langues. Selon une étude réalisée par Hasbro, le Monopoly reste le jeu de société le plus vendu au monde.

Nos partenaires