Protégez votre maison durant votre absence

24/06/15 à 10:06 - Mise à jour à 10:06

Rien de pire que de rentrer de vacances et de retrouver sa maison dévalisée et vidée de son contenu. Voici quelques conseils pour éviter les mauvaises surprises à votre retour !

Simples mesures de précaution

Protégez votre maison durant votre absence

Pour éviter de tenter les cambrioleurs - qui sont encore plus à pied d'oeuvre pendant les vacances - donnez l'impression que votre maison est habitée. Cela semble évident, mais comme dit le proverbe, mieux vaut prévenir que guérir ! Et donc :

- Ne baissez pas les volets complètement

- Ne laissez pas de petit mot pour le facteur, le laitier leur signifiant que vous êtes bientôt de retour

- Ne laissez pas de message sur votre répondeur du style : " Eh oui, nous profitons du soleil grec jusqu'à la fin du mois"

- Ne laissez aucun objet dans le jardin qui pourrait être utilisé par un éventuel rôdeur, comme une échelle par exemple

- Mettez vos objets de valeur et autres documents importants dans un lieu sécurisé (dans un coffre ou dans la famille)

- Verrouillez correctement toutes les portes et fenêtres

- Si votre habitation est équipée d'une alarme, n'oubliez pas de la brancher avant le grand départ et de prévenir la centrale d'alarme de votre absence.

Si vous entretenez de bons rapports de voisinage, demandez à un voisin de venir jeter un coup d'oeil de temps en temps (ou à un membre de votre famille) et de :

- Vider la boîte aux lettres régulièrement

- Ouvrir les volets ou les rideaux le matin et de les fermer le soir

- Allumer une lampe

- Garer sa voiture devant votre maison

- Tondre le gazon si votre absence est de longue durée

Autres astuces signifiant que la maison n'est pas désertée :

- Système d'arrosage et d'éclairage programmé pour le jardin

- Minuterie allumant et éteignant une lampe à certains moments de la journée

N'hésitez pas à prévenir la police locale que vous êtes en vacances afin qu'un agent de quartier vienne s'assurer régulièrement que votre maison est toujours dans l'état dans lequel vous l'avez quittée ! En été, la police locale dispose en effet d'effectifs supplémentaires pour veiller sur les maisons vides.

Avant de partir, vérifiez également la validité de votre assurance habitation. N'oubliez pas de donner au voisin ou à votre frère qui viendra jouer les vigiles le numéro de téléphone où vous restez joignable pendant vos vacances.

Plus de conseils sur : www.belgium.be/fr/justice/securite/precautions_a_prendre/dans_et_autour_de_la_maison/

Une bonne idée : l'échange de maisons

Cette formule, qui existe depuis une cinquantaine d'années, fait fureur depuis quelque temps !

Le principe ? Vous échangez votre habitation (maison ou appartement) pendant une période déterminée contre l'habitation dans laquelle vous passerez vos vacances dans une autre ville, voire un autre pays. Dans ce cas, il n'y a aucun frais de location, vous devez juste vous acquitter des frais de séjour. Pour trouver facilement une habitation dans votre région de prédilection, inscrivez-vous dans un organisme spécialisé ou sur un site internet, moyennant quelques dizaines d'euros. Vous décrivez votre maison, photo à l'appui, et choisissez les pays que vous aimeriez découvrir. Vous proposerez ainsi un échange à toutes les personnes désireuses de séjourner en Belgique. Dans la pratique, vous devez convenir avec la partie adverse des conditions de l'échange : date, durée, remise des clés, mise à disposition éventuelle d'un véhicule, ...

Quel type de contrat ? Afin d'éviter tout malentendu et mauvaise surprise, il est conseillé d'établir un contrat entre les deux parties. Le document doit contenir la durée exacte de l'échange (date de début et de fin) ainsi que ses modalités pratiques : usage du téléphone ? entretien de l'habitation ? consommation d'eau, de gaz et d'électricité ? Qui va arroser les plantes ? Tondre la pelouse ? Qu'en est-il des draps ? Des serviettes ? Des ustensiles de cuisine ? Quelles sont les instructions pour les animaux de compagnie ? Etc. Pour être sûr de n'avoir rien oublié, vous pouvez demander un contrat type à un organisme s'occupant d'échange d'habitations (Taxistop, Intervac, ...), en y ajoutant d'éventuelles clauses plus personnelles.

Avantages ?

- Le coût. Votre budget vacances ne se résumera qu'aux frais de transport, de nourriture ainsi qu'à votre argent de poche. Dans certains cas, l'échange comprend même un véhicule.

- La surveillance. Votre maison ne reste pas inhabitée pendant votre absence avec tous les avantages que cela comporte : soins aux plantes, potager, poisson rouge, courrier relevé, ...

Inconvénients ?

- Pas sûr à 100%. Le système se base sur la confiance. Mais vous n'êtes jamais sûr à 100% d'être protégé contre le vol, les dégâts et autres désagréments, même si de tels inconvénients sont très rares.

- Le système n'est pas adapté aux marcheurs qui parcourent un pays de long en large. La formule peut concerner de courts séjours, mais le but est quand même de ne pas quitter un logement après quelques jours seulement.

- Impossible de réserver en last minute. Pour conclure un échange d'habitation, vous devez le planifier au moins un mois à l'avance.

Quelle assurance ?

Si vous vous inscrivez auprès d'un organisme, vous devrez vous acquitter d'un droit de membre. Ce droit d'inscription comprend normalement une assurance qui couvre les éventuels dégâts occasionnés. La même assurance est aussi valable pour vos invités. Vous pouvez, le cas échant, faire appel à votre propre assureur. L'assurance incendie ne se limite par exemple pas à l'habitation principale.

Attention !

La plupart des contrats d'assurance couvrent l'habitation et son contenu, mais des différences existent toutefois entre les compagnies d'assurance (champ d'application territorial, durée de la garantie, montant, ...). L'assureur peut aussi employer des termes différents pour une même clause : habitations et caravanes partout dans le monde, maison de vacances, habitation temporaire, occasionnelle, etc. En cas de doutes, renseignez-vous au préalable auprès de votre assureur.

Adresses

- www.taxistop.be

- www.homelink.org

- www.intervac.com

- www.echangedemaison.com

- www.trocmaison.com

Nos partenaires