Pour l'amour du chocolat de Jose Carlos Carmona

21/12/10 à 00:00 - Mise à jour à 00:00

Traduit de l'espagnol " Sabor a chocolate ", le premier roman de Jose Carlos Carmona trace la saga de la famille Trap, à partir de l'amour qu'Adrian Troadec voue à la violoncelliste, Alma Trapolyi.

Lausanne, 1922, Adrian, simple livreur de lait, fera l'impossible pour approcher sa belle. Il s'essaye sans succès à la musique, devient champion de suisse d'échecs mais rien n'y fait. Alma ne le remarque pas, ne le voit pas jusqu'au jour où il ouvre une boutique à l'enseigne du Petit Chocolat Troadec car Alma ne résiste pas à la douceur du chocolat. C'est un roman sensible, ponctué de cent petits chapitres où la vie, la mort, l'amour s'entrelacent sans fin. Nous suivons cette famille à travers tout le XXème siècle. Certains chapitres se clôturent par des rendez-vous avec l'histoire ou la petite histoire " Elena Pettroncini fut découverte noyée dans le lac Léman un matin de décembre 1949. Elle avait 29 ans. (...) Aux Etats-Unis, Gene Kelly chantait, New York, New York dans les grands cinémas de la capitale. " C'est un roman sur les rendez-vous manqués, la fuite du temps, la transmission. Sans en avoir l'air, ce livre se révèle encore longtemps après l'avoir refermé. µ

" Pour l'amour du chocolat " de Jose Carlos Carmona, Editions Grasset, 196 pages

Nos partenaires