Plongez au coeur de la Préhistoire au Musée gallo-romain de Tongres

16/07/14 à 10:24 - Mise à jour à 10:24

Nous avons testé pour vous la vie au temps de la Préhistoire. Et en famille, s'il vous plaît! Une expérience ludique et enrichissante à vivre au Musée gallo-romain jusqu'au 31 août.

Plongez au coeur de la Préhistoire au Musée gallo-romain de Tongres

Il est parfois difficile d'intéresser la jeune génération aux musées, ceux-ci souffrant encore trop souvent de préjugés négatifs (c'est ennuyant, trop long, trop sombre, trop poussiéreux, ...). Quand la pluie s'invite en été, c'est peut-être l'occasion de l'y emmener. Certes avec des pieds de plomb, mais le tout est de bien choisir l'endroit qui éveillera ses sens à la culture!

Inquiétant

Nous avons opté pour la nouvelle exposition temporaire du Musée gallo-romain, "Vivez la préhistoire". D'entrée de jeu, les jeunes visiteurs écarquillent les yeux: un homme massif, peu engageant, nous attend dans l'entrée. Et les questions fusent, les remarques pleuvent. On s'habillait comme ça? Il est grand! Il a l'air méchant! Et il mangeait quoi?

La taille du silex

La question qui sous-tend cette exposition est de savoir si nous aurions été capables de survivre voici 15.000 ans. Pour s'en assurer, il suffit de poser quatre gestes essentiels de la Préhistoire: tailler la pierre, chasser, se vêtir, faire du feu. Dans une première zone, une animatrice nous apprend à tailler du vrai silex. Pas n'importe comment, mais bien pour obtenir des morceaux tranchants qui, à l'époque de nos ancêtres, se révélaient indispensable à la pratique de la chasse. Première satisfaction: la petite délicate, du haut de ses 7 ans, parvient à extraire des morceaux de silex en frappant de toutes ses forces sur le bloc déposé sur ses genoux!
Petit clin d'oeil anachronique qui fait sourire le grand (11 ans) et les parents: les visiteurs sont contraints de porter de grosses lunettes de protection pour éviter les éclats!

La chasse à l'ours

Après la taille et les explications sur la fabrication des armes, vient le temps de la chasse ... à l'ours. Dans un décor de toundra, face au mammifère menaçant planté sur ses pattes arrières, on nous explique le tir au propulseur. L'homme préhistorique avait déjà bien compris que dans une nature hostile et à découvert, il lui serait bien utile de prolonger la longueur de son bras par un propulseur. Celui-ci lui permettait de lancer une sagaie qui devait se ficher dans le plantigrade. Sur ce coup-là, la famille moderne risque de mourir de faim: pas un n'a atteint l'ours et la mère a lâché propulseur et sagaie! Hum!

Cours de couture

Divers objets et des animaux empaillés nous apprennent que, comme dans le cochon, dans le renne tout est bon: la peau, la viande, la cervelle, les intestions, les dents, les bois, la graisse, les tendons, ... Nos ancêtres étaient les rois de la récup'! Place ensuite à l'atelier "couture": chacun reçoit un morceau de raphia, qui évoque l'écorce de lin, avant de le tresser patiemment. Le geste est posé, réfléchi. Cette longue tresse sera utilisée pour fermer une petite bourse en cuir qu'il nous faut percer de multiples trous à l'aide d'un os taillé en fine aiguille. Et le tour est joué: tout en s'appliquant, les enfants ont compris que pour se vêtir, l'homme préhistorique n'allait pas à la boutique du coin. Il lui fallait chasser, dépecer l'animal, tanner sa peau, tailler ses outils de couture, fabriquer son fil, etc.

Et de l'amadou jaillit la flamme

Cerise sur le gâteau: nous allons ensemble faire jaillir la petite étincelle pour allumer un feu. L'animatrice Martha assure que le feu ne naît pas du frottement de deux silex, mais bien en percutant un morceau de pyrite, un minerai lourd contenant du fer, contre du silex. Chacun à son tour tentera d'allumer la braise grâce à l'étincelle qui doit absolument "tomber" sur de l'amadou, champignon que l'on trouve sur les arbres. Exercice délicat et peu aisé. Nos braises sont ensuite enfouies au coeur d'un peu de paille et tous ensemble, nous soufflons à travers des pailles pour faire naître la flamme. Excitation ultime: la fumée apparaît, nous avons créé le feu!

Muséographie vivante

Des courts-métrages, des dessins, des décors aussi vrais que natures, des objets originaux: le musée a misé sur une muséographie vivante et interactive qui ravit petits et grands. Pari gagné: les enfants ne se sont pas ennuyés!

Vivez la Préhistoire, au Musée gallo-romain jusqu'au 31 août 2014. Kielenstraat, 15, 3700 Tongres. Ouvert du mardi au dimanche de 10 à 18h00 pendant les vacances scolaires. Prix: 7? adultes, 15? famille, 5? seniors. Infos: 012 67 03 30 www.galloromeinsmuseum.be

Nos partenaires