Malte, l'héritage culturel de Charles Quint

10/01/11 à 00:00 - Mise à jour à 00:00

L'île de Malte attire des vacanciers venus jouir de la douceur du climat, s'adonner aux sports nautiques, mais aussi et surtout découvrir l'héritage culturel et historique exceptionnel qu'a laissé derrière lui l'empereur Charles Quint.

Beaucoup l'ignorent mais Malte recèle des édifices plus anciens que les pyramides égyptiennes. C'est que l'île en a vu passer, des peuples étrangers, des Phéniciens aux Carthaginois en passant par les Romains, les Vandales, les Arabes, les Normands et, dans un passé plus récent, les Français et les Britanniques.

L'an 1539 a marqué un tournant dans l'histoire de Malte : Charles Quint offre, en effet, l'île aux Frères Hospitaliers (ou Chevaliers de Saint-Jean de Jérusalem), un ordre de moines-soldats chargés d'y construire une forteresse contre la menace arabe. Leur capitale, La Valette, a conservé son écheveau de ruelles étroites et parfois escarpées où se dressent d'élégantes demeures de calcaire pâle, parées d'encorbellements et de balustrades de bois. " Ces balcons sont typiques de La Valette, raconte notre guide. Les balcons, et les églises évidemment, qu'elles soient baroques, néogothiques ou médiévales. Bien que la ville ne compte que 400.000 habitants, elle possède pour ainsi dire autant de lieux de culte qu'il y a de jours dans un mois. "

La cathédrale Saint-Jean, située Republic Street, est la grande attraction de la ville. C'est ici que sont enterrés tous les grands maîtres de l'ordre des Chevaliers de Malte... L'intérieur de l'édifice abrite un incroyable trésor de statues, d'ornements et de dorures. C'est ici aussi que se trouve La décollation de saint Jean-Baptiste du Caravage .

Charme authentique

Le point culminant de la cité, les jardins de Barakka, offrent un panorama spectaculaire sur les forteresses qui se dressent de l'autre côté de la baie. A la tombée du jour, alors que nous explorons le port à bord d'une authentique chaloupe maltaise, les bastions de Ricosali, Vittoriosa et Senglea surgissant de l'eau forment un spectacle bien plus impressionnant encore. Entourée d'un paysage rocailleux et désolé, Mdina, l'ancienne capitale, est tout aussi authentique avec son mélange de bâtiments médiévaux et baroques qui trahissent la présence, dans le passé, de la noblesse locale. Toute la cité rayonne de paix, tout comme ce petit village de pêcheurs au nom mystérieux de Marsaxlokk. Si tout le monde ici parle anglais et italien, le maltais (langue aux racines arabes utilisant l'alphabet romain) est toujours la langue officielle.

Gozo, l'île verte

Le soleil est encore haut dans le ciel en ce mois d'octobre, et il jette des reflets éblouissants sur les flots de la Méditerranée tandis que nous rallions Gozo, la petite s£ur de Malte, en hydravion. Une île plus rurale, plus âpre et plus verte que sa grande voisine, avec ses vieilles fermes et ses domaines cerclés de murets de pierre plus anciens encore...

Nous croisons des bergers avec leurs troupeaux de moutons et de chèvres. Comme, par exemple, Rikardu, qui produit du fromage de chèvre mais exploite aussi un vignoble afin... d'approvisionner son propre restaurant ! " Combiner différents métiers, c'est un peu dans notre nature ", explique-t-il. Une réalité que confirme un petit tour au marché paysan de la capitale Victoria, une citadelle médiévale bâtie au sommet d'une colline. Mais Gozo, c'est surtout l'île des minuscules villages aux églises parfois démesurées, tel le gigantesque Ta'Pinu, qui ressemble fort à la basilique Saint-Pierre de Rome.

Il nous reste une dernière excursion à faire : direction Comino, un autre minuscule îlot réputé surtout parmi les amateurs de plongée, grâce à son Blue Lagoon, une baie aux eaux cristallines bordées d'une merveilleuse plage de sable. Ce n'est pas parce qu'on s'intéresse à la culture qu'on ne peut pas rentrer bronzé !

Y aller : Air Malta propose des vols quotidiens au départ de Bruxelles (2 h 40).

Informations : tel. 0902 334 27 (euro0,74/min.), tel. 02 513 89 52 ou www.airmalta.com

Plus d'informations : tel. 00 356 22 91 50 00, www.visitmalta.com

Nos partenaires