Le roi du carnaval quitte la Cité des Gilles le temps d'une exposition

10/02/14 à 10:08 - Mise à jour à 10:08

Vous ne le verrez pas en chair et en os: le Gille de Binche ne foule que les pavés de sa ville. Vous l'apercevrez sous forme de photographies. Vous jugerez de son prestige au sein de la cité médiévale grâce à divers objets liés au carnaval et au travail des artisans qui font vivre la tradition.

L'exposition " Le Carnaval de Binche, 10 ans de reconnaissance par l'Unesco ", qui se tient à Bruxelles à la Maison du Folklore et des Traditions, retrace, au travers une quarantaine d'images prises par Olivier Desart, photographe et muséographe pour le Musée international du Carnaval et du Masque à Binche, les trois jours gras qui animent la ville plus d'un mois avant la fête de Pâques. Le visiteur, en visionnant un film, ressentira la passion collective de toute une cité pour ce patrimoine hors du commun, reconnu il y a 10 ans par l'Unesco au titre de Patrimoine oral et immatériel de l'Humanité.

Le Ketje de Bruxelles est un Gille de Binche

L'exposition, à découvrir jusqu'au 9 mars, a été inaugurée le 1er février à l'occasion de la remise du nouveau costume de Gille de Binche au Manneken Pis. Le premier costume du roi du carnaval avait été confectionné en 1929 par Emile Kersten, arrière-grand-père de Karl Kersten, louageur à Binche. C'est à la demande du Musée du Carnaval que ce dernier a réalisé le nouveau costume. Un travail minutieux à la main, tout en finesse, qui lui a demandé de nombreuses adaptations, le Ketje de Bruxelles n'étant pas pourvu des mesures standards. Karl Kersten a en outre dû ajuster le costume en raison du système d'eau qui alimente le personnage. Ce dernier portera le costume emblématique lors de chaque Mardi Gras.

Une visite en famille

A l'occasion de cette exposition, l'équipe pédagogique du Musée du Carnaval a rédigé un dossier reprenant les principales informations sur les festivités carnavalesques ainsi que les différents éléments constituant le costume de Gille. Pour le jeune visiteur, un carnet de jeux est prévu. Avec Masquotte, le fantôme du Musée, Nora et Alexi, l'enfant découvrira le carnaval à travers des énigmes, des dessins à compléter, un sudoku, etc. A noter aussi que l'accès à l'exposition est entièrement gratuit.

Infos : " Le Carnaval de Binche, 10 ans de reconnaissance par l'Unesco " 19, rue du Chêne 1000 Bruxelles 02/279644 www.museedumasque.be et http://www.bruxelles.be/4290

Nos partenaires