Le rempotage, pas à pas

02/03/12 à 00:00 - Mise à jour à 00:00

Les plantes demandent plus de soins en pots qu'en pleine terre ; l'eau s'évaporera en effet rapidement sous l'effet de la chaleur et du soleil, particulièrement dans un récipient en matière poreuse. Et n'oubliez pas l'engrais !

Etape 1

Il existe une foule de terreaux différents. Pour les plantes cultivées dans une cuve et susceptibles, de par leurs dimensions, de devenir très lourdes, un mélange à base d'argile sera le maître-choix. Un terreau comportant des billes de polystyrène, très léger et convenant aux toits verts, retient aussi très bien l'humidité, une propriété qu'il partage avec les substrats à base de fibres de coco. Atout supplémentaire de ces derniers : alors que le terreau ordinaire, fabriqué à base de tourbe, s'acidifie rapidement et doit être renouvelé chaque année, les fibres de coco peuvent être réutilisées durant de nombreuses saisons. Ce type de terre doit toutefois être enrichi au cours de la première année, la 'digestion' des fibres n'étant pas terminée.

Etape 2

Utilisez de préférence de grands pots : une masse de terre importante se dessèchera moins vite et devra donc être arrosée moins souvent. En tout état de cause, utilisez un récipient plus grand que celui où la plante se trouvait auparavant.

Etape 3

Revêtir de plastique l'intérieur des pots et jardinières en terre cuite permet de limiter l'évaporation ; quelques trous dans le fond permettront à l'eau excédentaire de s'écouler.

Etape 4

Recouvrez le fond du nouveau pot d'une couche de sable blanc grossier, de tessons ou de billes d'argile pour assurer un bon drainage.

Etape 5

Remplissez le fond du pot de terreau éventuellement additionné de granulés d'engrais Osmocote (à libération lente), qui nourriront vos plantes jusqu'à l'été sans apport supplémentaire.

Etape 6

Retirez les plantes à rempoter de leur conteneur. Si cette étape s'avère difficile - ce qui est parfois le cas lorsque l'ouverture est plus étroite que le pot - essayez de détacher la motte en glissant une spatule de cuisine entre la terre et la paroi intérieure du pot. Surtout, ne forcez pas, sous peine d'endommager les racines.

Etape 7

Déposez la plante dans son nouveau pot et ajoutez du terreau sur les côtés. Tassez bien.

Etape 8

Le rempotage est le moment rêvé pour nettoyer la plante des tiges superflues. Dans certains cas, celles-ci pourront même être utilisées pour faire des boutures.

Etape 9

Après rempotage, pensez à arroser abondamment. Placez le pot sur une large soucoupe que vous remplirez à chaque arrosage, ce qui vous permettra de 'sauter' un jour de temps en temps... à condition qu'il ne fasse pas trop chaud !

Etape 10

Pour garantir une bonne floraison, un apport d'engrais liquide, mélangé à l'eau d'arrosage, sera nécessaire environ toutes les deux semaines. Respectez le dosage recommandé sur l'emballage. Si vous avez utilisé des granulés Osmocote, cette étape n'est pas nécessaire.

Nos partenaires