Le Glamping, le camping chic insolite

28/04/14 à 10:28 - Mise à jour à 10:28

Si vous n'avez pas encore d'idées pour vos vacances d'été, peut-être aurez-vous envie de tester le glamping ? Cette nouvelle forme de tourisme vous invite à vous ressourcer au coeur même de la nature, dans des logements insolites : yourtes, tipis, roulottes, cabanes dans les bois, ...

Le Glamping, le camping chic insolite

© Getty Images/iStockphoto

Le terme glamping est une contraction des mots camping et glamour. Vous l'aurez compris, partir en glamping, ce n'est pas dormir sur le plancher des vaches, ni même sur un matelas pneumatique, ce n'est pas se réveiller avec la toile de la tente détrempée, ce n'est même pas faire la file aux douches ! Car ce concept bobo écolo chic met un terme aux incommodités, aux contraintes d'installation et d'approvisionnement du camping, bref aux petits soucis liés aux vacances en plein air.

Né en Afrique

Cette nouvelle tendance touristique est née dans les réserves naturelles d'Afrique où étaient aménagés des lodges de luxe pour la clientèle individuelle. Au départ, il ne s'agissait pas tant d'un retour aux sources, mais davantage de résoudre un problème logistique. Le glamping est arrivé en Europe en 2006-2007. Il a notamment séduit la Grande-Bretagne, la France et bien sûr la Belgique, où il gagne du terrain grâce au bouche à oreille. Il tente une clientèle davantage attirée par le côté insolite du concept plutôt que par le cadre environnant.

Une bulle à la belle étoile

Du camping qui allie le confort d'une chambre d'hôtel au dépaysement de la ville, qui concilie luxe, nature, confort et authenticité. Mais où et dans quoi dort-on ? Les logements de prêt-à-camper vont de la yourte mongole aux roulottes, en passant par les cabanes perchées dans les arbres, les tipis ou encore les tentes safari. Un Namurois, Laurent Kefer, a pour sa part imaginé une tente transparente en forme de bulle. Baptisée Sphair, elle offre une nuit à la belle étoile sans ses désagréments : pas d'insectes, pas de pluie, pas de canicule, pas d'animaux sauvage, etc. Cette bulle peut être déplacée un peu partout, mais dans des lieux validés et privés : bois, parc, prairie, bord d'un lac, d'une falaise, ... La Sphair est équipée d'un lit, d'un plancher en bois recouvert d'un tapis, d'un éclairage Led, d'un chauffage céramique. A cette offre de base, vous pouvez ajouter le champagne, le petit-déjeuner bio, un repas pour deux dans un restaurant partenaire, un écran LDC avec DVD, ... Mais oublier les concessions du camping a un prix : louer une Sphair varie de 90 à 250 euros en fonction du jour de la semaine, de la période de l'année ainsi que du loyer à payer au propriétaire du lieu mis à disposition. Sans oublier les suppléments évidemment.

Approche écolo

Peut-être davantage réservé à une clientèle aisée et citadine, le glamping se rapproche toutefois d'une philosophie écolo : les logements en bois sont fabriqués à partir de forêts gérées, les toiles sont en fibre de coton bio, les panneaux solaires font partie du paysage, on privilégiera les produits locaux, la nourriture bio, etc.

Quelques adresses

En Belgique, quelques lieux touristiques s'adonnent déjà aux joies du glamping. Vous trouverez plus d'informations sur les sites suivants :

www.lesnuitsinsolites.com

www.cabanedanslesarbres.be

http://www.carrauterie.com/

www.campingdelasemois.be

www.florealgroup.be


Nos partenaires