La petite histoire du muguet

25/04/18 à 10:52 - Mise à jour à 10:52
Du Plusmagazine du 19/04/18

Le muguet signifie " retour du bonheur " dans le langage des fleurs. Un... brin d'histoire et de légendes pour une belle plante qui, paraît-il, porte chance depuis la nuit des temps.

La petite histoire du muguet

© GETTY IMAGES

" Cloches naïves du muguet, carillonnez, car voici mai ! " : le poète Maurice Carême a sublimé le muguet, ce symbole des beaux jours retrouvés. D'autres poètes ont jaugé que ses blancs grelots diffusaient une douce mélodie dans les sous-bois des forêts... Cette fleur aurait été enfantée par le dieu Apollon. Il désirait en tapisser le sol afin que ses muses ne s'abîment pas les pieds. Il est vrai que le muguet se multiplie très facilement grâce à son rhizome appelé " griffe ".

Il se chuchote aussi que les larmes de Marie auraient donné naissance à des fleurs de muguet au pied de la croix. Pas étonnant que le muguet soit devenu une des fleurs les plus mythiques de la création. Et cela depuis des lustres. Les Celtes l'estimaient déjà comme porte-bonheur. Sa floraison annonçait le renouveau de la nature et l'espoir de récoltes abondantes. Mais ce n'est qu'à la Renaissance que le muguet va gagner toute sa force symbolique. De passage dans la Drôme un 1er mai 1560, le roi Charles IX reçut un brin de muguet. Charmé, il décida de reproduire ce geste en ses murs en offrant du muguet aux dames. Voilà comment serait née une tradition. Ce n'est que bien plus tard que le muguet sera aussi associé à la fête du Travail. Le muguet est poétique, moins politique.

Nos partenaires