La Maîtresse de Rome de Kate Quin

24/02/12 à 00:00 - Mise à jour à 00:00

Jeux du cirque, banquets, orgies, complots sont les maîtres mots de ce roman.

Cette saga antique est une agréable surprise qui nous fait vivre avec panache l'univers corrompu, dépravé et sanglant de la Rome du premier siècle.

Mélange de faste et de décadence, nous voilà captivés par ce livre aux personnages picaresques. On suit avec passion les aventures de ces héros tragiques sans plus pouvoir lâcher notre lecture.

Jeune esclave soumise aux caprices de son arrogante maîtresse Lepida Pollia, la jeune Thea connaît pour la première fois le bonheur dans les bras du célèbre gladiateur Arius le Barbare. Mais leur idylle attise la jalousie de Lepida, qui s'emploie de son mieux à les séparer. Mais la belle Thea ne tarde pas à être remarquée par l'empereur Domitien, un homme brillant et cruel qui en fait sa favorite. Devenue la femme la plus influente de Rome, Thea doit plus que jamais garder son amour pour Arius secret.

Cette histoire prenante et terrifiante oscille entre noirceur et bonté, L'écriture est rythmée, le suspense est envoûtant. J'y ai même perdu quelques heures de sommeil.

La Maîtresse de Rome de Kate Quin, Presses de la cité 540 pages

Nos partenaires