La bruyère, toujours belle au coeur de l'hiver

14/01/15 à 10:12 - Mise à jour à 10:12

En hiver, la plupart des plantes sont en mode "veille" dans les jardins. Il existe toutefois quelques exceptions pour le plus grand bonheur des mains vertes! En plein coeur de l'hiver, la bruyère erica en est un bon exemple.

La bruyère, toujours belle au coeur de l'hiver

Cette petite plante à floraison automnale et hivernale apporte une touche de couleur et de gaieté dans nos paysages souvent moroses en cette période de l'année. Son entretien est simplissime et son effet décoratif garanti ! Connue pour sa robustesse, la bruyère erica se plante en pleine terre ou en pot, à la fin de l'été, en automne ou même en hiver s'il ne gèle pas. Arrosez généreusement en début de plantation, surtout s'il ne pleut pas et n'hésitez pas à pailler avec de l'écorce de pin maritime.

Effet couvrant garanti!

La bruyère que l'on appelle bruyère d'hiver est donc la bruyère erica, alors que la bruyère d'été est la calluna. La bruyère erica forme de petits buissons d'environ 25 centimètres de haut. Avec ses petites fleurs en ombelle, elle est particulièrement indiquée pour vos parterres en bordure qui, grâce à son pouvoir couvrant, sera plutôt plantée en groupe. Elle offre une floraison colorée en automne et en hiver (jusqu'au mois d'avril !), allant du rose au mauve, en passant par le blanc. C'est une plante si peu exigeante qu'elle ne mérite presque aucun entretien. Elle s'adapte aussi bien aux talus, aux rocailles, bordures et jardinières, sur les balcons ou les terrasses.

Très peu exigeante

Originaire d'Afrique du Sud, la bruyère erica s'associe à merveille avec des camélias, des rhododendrons ou des azalées. Sachez qu'elle n'apprécie guère les eaux trop calcaires, mais qu'à part une légère taille après la floraison (sans toucher au vieux bois) et un arrosage peu fréquent, elle n'exige rien d'autre.

Nos partenaires