L'Amour est une île de Claudie Gallay

17/09/10 à 00:00 - Mise à jour à 00:00

Quel plaisir de retrouver Claudie Gallay avec sa façon de sentir les choses, de les exprimer.Elle nous touche, nous émeut avec tous ces petits moments de vie qui se croisent et s'entrecroisent.

Ce roman se joue à un huis-clos quelque part entre un festival d'Avignon compromis par la grève des intermittents du spectacle (2003), des personnages hantés par leur choix de vie et la chaleur étouffante de l'été. Ces hommes et ces femmes sont seuls parmi la foule bigarrée du festival, ils ont choisi le théâtre pour l'illusion, pour être l'espace de quelques instants l'autre, celui qui se cache derrière un masque. Mais sous la poussière d'étoile, règnent des chagrins cachés, des non-dits et un profond désarroi. Les personnages sont attachants avec toutes leurs failles. Il y a Odon, directeur de théâtre qui ne se remet pas de son amour perdu, la Jogar, comédienne qui a atteind la célébrité mais à quel prix, la jeune Julie qui débute, la petite Marie à la recherche d'une certaine vérité. Et puis Claudie gallay fait aussi revivre ces gens qui ont fait Avignon : Jean Vilar, l'inoubliable Gérard Philippe, Reggiani, le photographe Willy Ronis. " L'amour est une île " est un roman très particulier, plein de rebondissements qui fait rire, pleurer et rêver tout à la fois et se lit d'une traite. Un vrai plaisir !

L'Amour est une île, Claudie Gallay, éditions Actes Sud, 360 pages

Nos partenaires