L'Age des miracles de Karen Walker

18/07/12 à 00:00 - Mise à jour à 00:00

Et si nos journées commençaient à s'allonger, d'abord de quelques minutes, puis de plusieurs heures, jusqu'à ce que le jour devienne la nuit et la nuit le jour ?

Une journée d'octobre apparemment comme les autres. L'humanité découvre avec stupeur que la vitesse de rotation de la Terre a ralenti. Les jours atteignent progressivement 26, 28 puis 30 heures. La gravité est modifiée, les oiseaux, désorientés, s'écrasent, les marées se dérèglent et les baleines s'échouent... Est-ce la fin du monde ou la fin d'un monde ? En Californie, Julia, jeune adolescente est le témoin de ce bouleversement, de ses conséquences sur son entourage et sa famille. Tous les personnages sont décrits avec beaucoup d'humanité.

Comment s'adapter à un monde qui change non seulement au niveau de la lumière mais aussi de la gravité. Doit-on vivre au rythme du soleil ou garder l'ancien horaire ?

Au vu de notre été pourri, les bouleversements climatiques sont à l'ordre du jour et ce premier roman d'anticipation m'a absolument fascinée. C'est un vrai coup de coeur, un superbe livre pour les vacances qui fait aussi réfléchir. On ne peut s'empêcher de se poser la question : " je ferais quoi si notre monde subissait de tels changements ? ".

L'Age des miracles de Karen Walker, éditions Presse de la Cité, 336 pages

Nos partenaires