Jenufa, un opéra d'origine tchèque, donné à La Monnaie

20/01/14 à 16:26 - Mise à jour à 16:26

Dès le 21 janvier, l'opéra du compositeur tchèque Leos Janacek, est mis à l'honneur à La Monnaie. A travers ce drame villageois, Janacek nous dépeint sa campagne morave natale.

C'est dans un contexte d'une communauté repliée sur elle-même que se joue l'histoire de Jenufa, la jeune orpheline. Elle vit avec Kostelnicka, sa belle-mère par ailleurs sacristaine. Jenufa est amoureuse et enceinte de son cousin Steva, qui n'a toutefois plus l'intention de l'épouser. Le drame viendra de Kostelnicka, qui va commettre l'irréparable - le meurtre d'une enfant illégitime, mais innocente - pour favoriser l'union de Jenufa avec Laca, demi-frère de Steva. Ce dernier, poussé par la jalousie, a pourtant blessé la jeune femme au visage.
Le troisième opéra de Leos Janacek, d'après la pièce de théâtre retentissante de Gabriela Preissova, est connu sous le nom de Jenufa mais, en lui donnant le sous-titre Sa Belle-fille, le compositeur a souligné l'importance de la sacristaine.
Pour cette production, les costumes sont directement inspirés de vêtements portés au siècle dernier en Moravie.
Longtemps interdit par le Théâtre national de Prague, cet opéra est chanté à La Monnaie en tchèque avec surtritres en français et en néerlandais. La direction musicale a été confiée à Ludovic Morlot et la mise en scène est signée Alvis Hermanis.

Jenufa, La Monnaie, place de la Monnaie, 6, 1000 Bruxelles. Du 21/01 au 07/02. Prix: de 122 ? à 12 ? selon la catégorie. Infos: www.lamonnaie.be 02 229 12 00 info@lamonnaie.be





Nos partenaires