Je jardine bio, c'est naturel?

20/05/14 à 12:58 - Mise à jour à 12:58

La tendance est au bio et à la nature. Mais si mon jardin est bio, est-il forcément naturel?

Je jardine bio, c'est naturel?

© Getty Images/iStockphoto

La frontière entre les deux termes est infime. Dans le jardinage comme dans l'agriculture, privilégier le naturel revient à favoriser l'écologie. Un jardin naturel c'est donc avant tout un espace où on laisse vivre la nature, en bannissant le recours aux produits chimiques (pesticides, engrais, désherbants, ...). Les méthodes sont donc naturelles: tenir compte des différentes phases de la lune pour faire ses semis, associer des cultures (les plantes interagissent et se rendent service en matière de fertilisation, d'action répulsive ou toxique sur des insectes spécifiques et/ou des mauvaises herbes), utiliser un compost ...

Anthroposophie

Le jardinage naturel se base sur la théorie de Rudolph Steiner, fondateur de l'anthroposophie. Il est alors dénommé biodynamique. Il s'agit d'un système de production qui s'adresse à tous les domaines de l'activité agricole - élevage, viticulture, entretien du paysage, ... - et les envisage comme un organisme vivant, le plus autosuffisant et diversifié possible. Il souhaite éviter l'épuisement des sols par une exploitation trop intensive de ceux-ci . Sa spécificité est la volonté de produire des plantes dites " saines " en proscrivant l'emploi d'engrais et de pesticides solubles - naturel ou non - autorisés par l'agriculture biologique sous certaines conditions.

Xéropaysagisme

Le jardinage bio adopte les mêmes principes que l'agriculture biologique: rotation des cultures, limitation stricte des engrais de synthèse et d'antibiotiques qui sont remplacés par des produits naturels, interdiction d'OGM, utilisation de ressources issues de la ferme biologique (purin d'orties, fumier), choix d'espèces végétales et animales résistantes aux maladies et adaptées aux conditions locales, élevage en plein air, ... Parmi les autres pratiques prônées, il y le xéropaysagisme, une méthode d'aménagement paysager qui consiste à choisir des plantes dont les besoins en eau correspondent aux conditions climatiques locales. Il utilise également des roches de différentes textures ainsi que des ornements de jardin pour empêcher l'évaporation et l'écoulement inutile de l'eau.

Nos partenaires