J'ai testé : Une balade attelée gourmande

21/03/18 à 13:10 - Mise à jour à 13:12

Traverser les paysages ardennais tout en se régalant. C'est possible ! Embarquez à bord du chariot à fondue...

J'ai testé : Une balade attelée gourmande

© P.G.

C'est, à midi, au pied de l'église de Porcheresse, charmant hameau paisible au coeur de la province du Luxembourg, que nous attendent patiemment Marquis et Bidou, deux magnifiques chevaux de traits ardennais. " Nos hongres, âgés d'une dizaine d'années, sont polyvalents, l'un a débardé dans les bois, l'autre a fait de la voltige ", confie d'emblée leur fière maîtresse Laetitia Guyaux à notre groupe composé de neuf personnes dont des Wallons, des Bruxellois et même des Costaricains en quête d'excursion insolite dans le royaume.

Inédit en Belgique

" Devant vous, le premier chariot à fondue en Belgique. Le concept existait en Suisse mais mon mari et moi l'avons amélioré en étoffant le menu pour débuter ce type de balade il y a trois ans. Notre but : mettre en valeur les produits du terroir ardennais et les chevaux de traits, des animaux un peu en perdition... " Une idée pour le moins originale et séduisante ! D'ailleurs, ce chariot, qui, comme son nom l'indique, propose des fondues (au fromage ou bourguignonne) a décroché le prix Tourisme & Innovation de la province du Luxembourg en 2014. Après avoir caressé le doux nez des deux équidés, nous grimpons à l'arrière du chariot pour nous installer sur une banquette confortable. C'est parti pour environ trois heures de promenade écotouristique au rythme des sabots de Marquis et Bidou, menés par Laëtitia et sa fille Nolwenn.

J'ai testé : Une balade attelée gourmande

Un apéro régional

Il est temps de prendre l'apéro : ce sera un cocktail, régional évidemment, composé de vin blanc de la province et d'alcool de fleur de sureau. J'avoue le boire quasi cul sec parce qu'il est délicieux mais surtout parce que, novice que je suis dans un restaurant hippomobile, je crains que mon verre se renverse à cause des légères secousses. A tort, car tout est prévu ! La table en bois dispose en effet d'encoches efficaces pour les verres, pour les assiettes et, fort heureusement, pour les caquelons ! Aucun risque de chute donc. On passe aux mises en bouche avec notamment un marbré de boudin noir d'Anloy présenté avec de la gelée de pommes du verger, et un petit pavé de céleri rave et de chèvre de la région de Virton. Notre cocher, Laetitia, se retourne pour nous demander d'allumer nos caquelons. Il nous revient aussi de remplir les verres de vin, d'eau, et les assiettes puisqu'il n'y a forcément pas de serveur à bord durant la balade.

Du boeuf fondant

J'ai testé : Une balade attelée gourmande

Place aux choses sérieuses : les fondues ! J'ai opté pour la bourguignonne. Des succulents blocs de viande boeuf de race limousine d'une exploitation locale. Mmmh, hyper fondante en bouche... En accompagnement, des sauces maison comme cette mayonnaise à l'ail des ours et au piment d'Espelette, une salade de jeunes pousses et des pommes de terre Charlotte grenaille du potager. Mes insatiables et curieuses papilles se permettent aussi de goûter la fondue au fromage de mes compagnons de ripaille. Juste quelques morceaux de pain d'un moulin local trempés dans l'onctueux mélange de comté, de tomme d'une ferme d'Orgeo et de maitrank, un vin arlonais, que nous dégustons avec des jambons, saucissons et autres charcuteries du terroir également. Un régal ! L'avantage non négligeable des fondues en plein air, c'est que l'odeur ne s'incruste pas du tout dans les cheveux et vêtements.

Le long de l'eau

Alors que les fils de fromage s'étirent dans les airs et que les morceaux de viande frétillent dans l'huile, le chariot traverse campagnes ensoleillées et bois ombragés, au son du clip-clop du duo d'équidés. " Regardez, nous longeons l'Almache, une rivière traversant Daverdisse avant de se jeter dans la Lesse. Il y a plusieurs sentiers pour des balades pédestres par ici ", indique Laetitia. Au cours du circuit, cette ancienne cavalière répondra sympathiquement à nos questions et racontera de temps à autre une anecdote ou une histoire sur la région. Notre restaurant itinérant progresse doucement, à du 5km/h. Quelques rares voitures et deux vélos nous dépassent. Le parcours de douze kilomètres, intitulé " balade naturelle ", procure un sentiment de quiétude. Un moment hors du temps...

J'ai testé : Une balade attelée gourmande

Une pause à Gembes

Nous voici à Gembes, hameau de moins de deux cents habitants. Après être passé devant le moulin, on fait une pause d'une demi-heure, au bord d'un petit cours d'eau et d'un champ. L'occasion pour les solides chevaux de souffler un peu, de boire et de manger à leur tour... C'est qu'ils sont en sueur après avoir tiré nos ventres de gourmands. Une halte qui permet de se dégourdir les jambes et aussi (pour ceux qui se posaient la question) d'aller au petit coin au café du village. Allez, on remonte dans notre " 2CV " pour regagner Porcheresse et surtout pour savourer le dessert : du fromage frais avec une compotée de cerise et de speculoos. Nous grignotons aussi quelques rochers et sirotons, en digestif, un péquet maison au citron et à la cardamome. Décidément, que de bonnes choses à bord de ce chariot où règne une ambiance de plus en plus conviviale. L'envie vous prend carrément de pousser la chansonnette ? Pas de problème ! Un carnet de chants, accroché à côté des bois de cerfs qui décorent le plafond est à votre disposition. Une agréable digestion en chansons, cheveux et crinières au vent, avant de prendre congé des imperturbables Marquis et Bidou.

Ardenne Trait Gourmande - Chariot à fondue. Départ de l'église, rue du Centre, 6929 Porcheresse en Ardenne. Différents circuits thématiques ; plusieurs formules gourmandes. Quatorze passagers maximum. Accessible aux personnes à mobilité réduite. Prix : àpd 25 ? / pers. Réservation obligatoire : 0495 21 53 78 http://chariotafondue.wixsite.com/laetitia

Nos partenaires