J'ai testé : l'accrobranche

04/04/18 à 09:18 - Mise à jour à 09:18

Source: Plusmagazine

Et si vous vous preniez pour Tarzan ? Ou pour un singe ? Tentez l'accrobranche à l'Aventure Parc de Wavre ! Une activité extérieure alliant sport et détente à vivre seul, en famille ou entre amis.

J'ai testé : l'accrobranche

© DR

C'est dans le bois de Beumont, sur les hauteurs de Wavre, que se déroule notre aventure... Une première expérience dans un parc peuplé de hêtres majestueux et de sapins, rappelant plus les Ardennes que le Brabant wallon, et surtout parsemé de vingt-deux parcours de deux cent vingt jeux dans les arbres ! Non, non, pas d'inquiétude, il ne faut pas être un grand athlète pour tester ces attractions, juste avoir une condition physique normale. Une fois notre combinaison bleue enfilée au-dessus de nos vêtements (prévoyez donc une tenue confortable et de bonnes chaussures) au vestiaire proche de la réception, mes enfants et moi nous nous dirigeons vers un cabanon où un des moniteurs nous équipe d'un baudrier d'escalade et d'une poulie. Une courte vidéo nous enseigne l'utilisation, plutôt aisée, du matériel. Le baudrier devra ainsi toujours être bien serré autour de notre taille et la poulie nous accompagnera en permanence grâce à la ligne de vie continue, c'est-à-dire un long câble. Fini donc les mousquetons, il faut simplement introduire le câble dans notre poulie, au début du parcours, et s'en décrocher à la fin de celui-ci. Et de préciser que les seuls jeux où on peut se laisser pendre allègrement c'est la tyrolienne. Ok, on a bien tout compris, reste à expérimenter ! Au fait, ne manquez pas, comme nous, de mettre des gants (disponibles dans des bacs à côté des baudriers) car les doigts souffrent légèrement sur certains jeux.

J'ai testé : l'accrobranche

© DR

A son propre rythme

Bien qu'il n'y ait pas de limite de temps, prévoyez trois bonnes heures d'activités pour pouvoir progresser à votre rythme sur les différents parcours. Nous commençons par le parcours... débutants, forcément ! Sous le regard d'un jeune moniteur attentif à la sécurité des visiteurs, j'accroche donc ma poulie au câble et je commence le circuit par une passerelle zig zag, soit un pont de planches tendu entre deux arbres. Amusant ! Ca se complique lorsque je dois m'élancer de ma plate-forme vers la suivante en empruntant une tyrolienne de trois mètres de long. "J'ose paaas !", crie-je, alors que Lucie (11 ans) et Audran (10 ans) évoluent à toute allure loin devant moi. "Asseyez-vous dans le baudrier et laissez-vous tout simplement aller", me conseille le moniteur qui doit sûrement rire de moi intérieurement ! Il faut dire que les jeux de ce circuit accessible dès 5 ans (!) se trouvent à seulement deux petits mètres du sol. Allez, zou, j'y vais, je me laisse glisser sur le câble, en riant comme une folle, jusqu'à l'arbre suivant. Je passe ensuite par d'autres obstacles dont un tunnel de cordes avant de terminer ce parcours blanc par un sympathique toboggan. Quel bonheur d'oser lâcher prise et de retomber en enfance !

J'ai testé : l'accrobranche

© DR

Des parcours faciles

Nous voilà prêts pour passer au niveau supérieur : les parcours verts. Chaque circuit est donc identifiable par une couleur, indiquant le niveau de difficulté, et les différents jeux sont expliqués sur des panneaux accrochés aux troncs. Ici, il s'agit de circuits physiquement faciles pour s'habituer au franchissement d'obstacles et à la hauteur (3m). Même si la hauteur n'est pas époustouflante, mieux vaut en tout cas ne pas avoir le vertige pour pratiquer l'accrobranche... A franchir : des ponts de singes, des tonneaux, des poutres, en passant par le saut de Tarzan, soit un saut vers un filet, ou encore des tyroliennes simples. Je commence à prendre plaisir à enchaîner, certes parfois lentement mais sûrement, les obstacles variés. "C'est gai, j'ai l'impression de voler entre les sapins !", se réjouit Audran. "Moi, j'ai l'impression d'être un singe dans la jungle, j'adore !", renchérit sa soeur. Dans les airs, de nombreux rires de tous âges et de rares cris d'angoisse passagère transpercent le silence de la nature...

Plus physique

Envie d'encore plus vous dépasser ? Les plus téméraires (pas moi donc) tenteront les parcours rouges (8m de hauteur) et noirs (13m !) où ils devront emprunter des objets jamais aperçus dans les arbres comme une trottinette, un cuistax ou une planche de surf ! Il y a même un circuit commando pour tutoyer les cimes des arbres. Sensations garanties sur ces parcours, on l'aura compris, plus difficiles que les verts. Mais aucune inquiétude à avoir car, en cas de stress ou de doute, les moniteurs, répartis dans le parc, sont toujours prêts à vous conseiller ou à vous aider, avec le sourire.

J'ai testé : l'accrobranche

© DR

Plus cool

Pour se relaxer après l'effort plus ou moins intense, échangez votre baudrier contre un harnais intégral d'escalade et tester la "Fly Line", la première tyrolienne à virages en Belgique. Installée l'an dernier, elle slalome entre les arbres, sur un dénivelé de 35 mètres, au cours d'un trajet de 322 mètres. Il suffit de se laisser aller tranquillement en observant à l'aise les bois et en survolant quelques jeux. Un bon plan pépère pour les plus frileux. La vitesse atteint à peine 10km/h. Un peu trop lent pour nous d'ailleurs. Eh ben oui, j'ai pris le goût du risque après m'être aventurée sur plusieurs parcours !

Aventure Parc, 152 rue Sainte Anne, 1300 Wavre. Prix : àpd 29 €. Infos : 010 22 33 87 www.aventureparc.be

Nos partenaires