Fraîcheur à volonté

21/12/07 à 00:00 - Mise à jour à 00:00

Vous supportez mal les fortes chaleurs ? Un climatiseur domestique installé dans votre living ou votre chambre à coucher peut vous apporter toute la fraîcheur que vous recherchez. Voici comment choisir le modèle qui répond à vos besoins...

Les climatiseurs classiques comportent deux éléments : l'un se fixe sur un mur extérieur (unité extérieure) et l'autre sur un mur intérieur (unité intérieure) . Les deux unités sont fixées via un trou pratiqué dans le mur (en moyenne 6 cm de diamètre) et reliées par des câbles électriques, formant un circuit fermé. Un système de refroidissement (à gaz réfrigérant) parcourt le circuit et absorbe la chaleur de la pièce par le biais de l'unité intérieure, puis l'éjecte vers l'unité extérieure via un tuyau en cuivre. Le gaz chaud contenu dans l'unité extérieure est alors transformé en liquide froid, qui repasse dans l'unité intérieure. Le liquide refroidit l'air et cet air réfrigéré est expulsé dans la pièce grâce à un système de ventilation. La condensation ainsi créée dans l'unité intérieure est éliminée vers l'extérieur par un fin tuyau (26 ou 32 mm de diamètre) passant par le même trou dans le mur.

Silence, efficacité et aussi de l'air plus pur

Actuellement, la quasi totalité des systèmes de climatisation sont dotés d'une télécommande et d'un thermostat permettant de régler très finement la température. Il sont en outre très silencieux. Les unités intérieures ne dépassent pas 40 decibels (soit le bruit d'un frigo), les unités extérieures environ 50 decibels (le bruit d'une conversation à voix basse). Les nouveaux climatiseurs améliorent aussi la qualité de l'air que nous respirons : ils réduisent l'humidité et assainissent l'atmosphère. La plupart comportent des filtres capables d'arrêter les particules nocives, poussières, pollens et bactéries contenus dans l'air, et de neutraliser les odeurs de cigarette et d'animaux domestiques.

De plus, ces appareils sont souvent réversibles. En hiver, ils peuvent, en effet, servir de chauffage en fonctionnant comme une pompe à chaleur. Sachez cependant que ce ne sont que des appareils de chauffage d'appoint... Tout simplement parce que le confort a un prix et que les climatiseurs consomment énormément d'électricité. Un appareil de 3.500 watts (suffisant pour une pièce de 35 m2) consomme 1,3 kilowatt (kW) de l'heure, un appareil de 2.500 watts (pour une pièce de 25 m2) 0,95 kWh.

Un climatiseur dans le living uniquement

Pour ne pas faire exploser votre facture d'électricité, mieux vaut ne rafraîchir que la pièce où vous passez le plus de temps, soit, dans la majorité des cas, le living. Les systèmes monoblocs sont les plus abordables. Dans ce cas, le système complet est intégré dans un seul appareil. Choisissez sa puissance en fonction de la superficie de la pièce et des surfaces vitrées exposées au sud. Comptez 100 watts par mètre carré.

Les modèles les plus vendus en Belgique sont pourvus d'une unité intérieure placée en hauteur sur le mur, de façon à ne pas créer de courants d'air. Un bon installateur déterminera toujours le meilleur emplacement. L'unité extérieure se place de préférence à un endroit discret mais facilement accessible pour l'entretien de l'unité extérieure (il s'agit principalement de nettoyer le filtre).

On peut déjà acquérir un monobloc de 2.500 watts pour 400 ? et un modèle de 3.500 watts pour 500 ?, hors TVA et placement. Certaines marques (ex. Maxicool) proposent des kits à placer soi-même. L'installation exige un peu de dextérité, surtout pour forer un trou à travers le mur et fixer les tuyaux.

Dans le living et la chambre à coucher

Ceux qui sont accablés par la chaleur apprécient tout particulièrement de pouvoir dormir dans une pièce fraîche. Pour rafraîchir le salon et la chambre à coucher sans se ruiner, pourquoi ne pas opter pour un multisplit ? Ce type de climatiseur à unité extérieure puissante est relié à deux unités intérieures. Chacune d'elles fonctionne indépendamment. Deux pièces peuvent ainsi bénéficier de la climatisation. Placé après la construction du bâtiment, ce système suppose des travaux un peu salissants. Le tuyau (visible) est généralement camouflé à l'aide d'une gaine discrète.

Un split system pour deux pièces avec une seule unité extérieure et deux unités intérieures, l'une de 3.500 watts (salon) et l'une de 2.500 watts (chambre) revient au minimum à 1.300 ? (HTVA et hors placement).

Dans un appartement en location

Si vous louez un appartement, le propriétaire peut refuser que vous perciez un mur. En outre, le placement d'une unité extérieure peut parfois se révéler impossible. La solution ? Un climatiseur mobile. Ce type d'appareil combine les unités intérieure et extérieure et se déplace à volonté, par exemple du salon, en journée, à la chambre à coucher le soir.

Mais cette solution présente quelques inconvénients. Les appareils mobiles fonctionnent d'office avec un gros tuyau franchement peu esthétique (diamètre 20 cm), pour l'arrivée et la sortie d'air. Il faut diriger l'extrémité de ce flexible vers l'extérieur, via une porte ou une fenêtre. Ce qui fait perdre un peu de fraîcheur dans la pièce. Un climatiseur mobile est également plus bruyant (env. 50 decibels). Le prix ? A partir de 450 ? (HTVA et selon puissance).

Les alternatives naturelles

  • Il existe aussi des climatiseurs économiques qui fonctionnent à l'aide d'un refroidisseur R4110A (un code d'identification). Mais n'en attendez pas monts et merveilles. Leur consommation n'est que 10 % plus faible que celle des appareils conventionnels. En revanche, ils coûtent près de 20 % plus cher... Pour réduire la consommation, vous pouvez aussi allier la climatisation à des pare-soleil (et pare-chaleur) naturels.
  • Les protections solaires placées à l'extérieur sont nettement plus efficaces que celles placées à l'intérieur ! L'idéal : les volets classiques ou à enrouleurs, les stores pare-soleil ou les bannes. On les descend tôt le matin jusqu'au soir.
  • Le soir, aérez plusieurs pièces en même temps et laissez les portes de communication ouvertes, afin de créer un courant d'air. Si vous avez des volets, vous pouvez dormir fenêtres ouvertes et volets baissés aux trois quarts, pour une question de sécurité. En l'absence de volets, dormez avec au moins une fenêtre entrouverte.
  • Les lucarnes et velux font effet de serre. Pensez à investir dans du verre anti-UV.
  • Un ventilateur classique consomme moins qu'un airco. Le plus efficace est le ventilateur au plafond.

Nos partenaires