Fondation Folon: un atelier intergénérationnel pour découvrir Topor

17/03/14 à 13:58 - Mise à jour à 13:58

A chaque nouvelle exposition temporaire, la Fondation Folon organise un atelier intergénérationnel pour découvrir en famille l'artiste mis en lumière. Dès le 22 mars, elle accueille en son sein des oeuvres de Roland Topor. Une occasion de l'appréhender et de lui donner corps grâce à l'aquarelle.

Roland Topor, c'est un artiste français, un Rémy Bricka à sa façon. Tout à la fois dessinateur, peintre, illustrateur, écrivain, poète, chansonnier, cinéaste, acteur, metteur en scène, homme de théâtre et réalisateur de télévision, on le dit maître de l'humour noir. A l'occasion de cette rétrospective, qui se tiendra jusqu'au 11 mai, la Fondation Folon a rassemblé une centaine de ses oeuvres. Des oeuvres qui nous laissent pantois. Ou contemplatif. Ou perplexe. Ou tout cela à la fois. Mais nullement indifférent. Ses tableaux ignorent le tabou: le corps, le sexe, la chair ou encore la scatologie y sont métamorphosés selon son imagination foisonnante. Doit-on crier au génie ou s'interroger sur la santé mentale de l'artiste? L'une a peut être influencé l'autre. Son univers fantasmagorique, souvent noir et blanc, est toutefois peu aisé à comprendre.

Sous la loupe et ...

Pour nous aider à y pénétrer, la Fondation a misé sur le réseau d'amis de l'artiste, disparu en 1997. Ainsi, il est vu sous la loupe de plusieurs hommes, artistes comme lui dans leur domaine. Federico Fellini, Fernando Arrabal, Jacques Prévert, Marcel Moreau ou encore Ronald Searle ont usé de mots pour décrire "la fertilité d'imagination de ce génie de l'ambigu, de ce poète à l'humour décapant et cynique, de cet homme profondément humain et généreux qui se dissimule sous la dérision", explique la Fondation. "Leurs mots nous décrivent Topor tel qu'ils le perçoivent: débarrasseur de cauchemars, psychologue, homme-orchestre, anatomiste ou vivisecteur". Et puis il y a Folon. Jean-Michel qui réalisa avec Roland des dessins à quatre mains teintés d'humour et de poésie.

... le faisceau d'une lampe de poche


Pour aborder cet artiste hors du commun, le service éducatif de la Fondation propose, le 23 mars dès 14h, un atelier intergénérationnel. Une visite originale de l'expo sera d'abord proposée. Enfants et adultes découvriront certaines oeuvres à la lueur d'une lampe de poche. Si dans un premier temps c'est pour ne pas heurter la sensibilité de certains, la démarche se veut ludique et insolite. D'autant plus que les tableaux vus seront les instigateurs poussant les enfants à prendre la parole pour ensuite mettre leurs ... cauchemars en dessins, selon la technique de l'aquarelle chère à Folon. Le tout sera ensuite remis en histoire par une conteuse. Ces activités étant gratuites, il est indispensable de réserver.

Renseignements:www.fondationfolon.be

Nos partenaires