Escapade: rafraîchissez-vous le long du poétique Ninglinspo

30/05/18 à 09:44 - Mise à jour à 09:39

Source: Plusmagazine

Connaissez-vous ce ruisseau ardennais au nom étrange ? Par ces chaleurs, une balade au creux de la vallée bucolique où il s'écoule ravira les amoureux de nature et les amoureux... tout court !

Escapade: rafraîchissez-vous le long du poétique Ninglinspo

© DR

Par une belle et douce matinée de semaine, nous nous rendons à Aywaille (en province de Liège), plus précisément sur le parking de l'Auberge du Ninglinspo, plantée un peu au milieu de nulle part, où notre guide nature nous attend pour nous faire découvrir cette vallée au nom mystérieux. Un mystère qui restera malheureusement intact puisque Jean-Philippe Dechamps avoue qu'on ne connait pas vraiment l'origine de cette appellation. Le nom aurait été noté en contre-bas d'une carte allemande, il viendrait du wallon et signifierait "L'endroit de Ninglin"... Mais sans certitude aucune. Il se dit aussi que cette vallée était convoitée par les chercheurs d'or qui traquaient paillettes et pépites dans toute la région au XIXe siècle. Mais sans preuve aucune.

Quasi le seul torrent

Escapade: rafraîchissez-vous le long du poétique Ninglinspo

© DR

Chaussés de bonnes bottines de marche, nous pénétrons dans la forêt pour rejoindre un sentier longeant ce ravissant cours d'eau qui se jette dans l'Amblève. Saviez-vous que le Ninglinspo et la Chefna toute proche sont les seuls torrents en Belgique ? La vallée a, en outre, été classée patrimoine exceptionnel de Wallonie ! Le Ninglinspo suit un parcours sinueux de 3,5 km sur une pente moyenne de 7,5%. Seul le bruit de l'eau slalomant entre les roches de quartzite et les chants envoûtants des oiseaux brisent le silence reposant des lieux... "Oh regardez, un cincle plongeur !", s'exclame notre jeune guide passionné alors que nous remontons le cours d'eau pour atteindre, à 185 mètres d'altitude, la Cascade de la Chaudière. "Ici, lorsqu'il fait beau et chaud, les enfants s'amusent à jouer au toboggan car la roche est bien lissée !" On poursuit la balade sous les érables, les charmes, les chênes, les hêtres, les sapins... De temps à autre, nous traversons le ruisseau via une passerelle en tronc d'arbre ou alors les pieds, enfin les chaussures, dans l'eau. Parfois, nous dégustons une plante sauvage comme l'oxalis, à la saveur acidulée, qui pousse sur les roches ou encore des myrtilles. Rarement, nous croisons d'autres randonneurs.

Escapade: rafraîchissez-vous le long du poétique Ninglinspo

© DR

Des bains poétiques

En douceur, nous avons encore gravi quelques mètres pour arriver au Bain des Naïades (215m). "Un nom évocateur : on peut facilement imaginer les filles jouer ici dans l'eau ! Les noms des différentes cuves sculptées dans la roche de la vallée ont été donnés, vers le XIXe siècle, par des poètes romantiques conquis par la beauté des lieux. Tous font référence à la mythologie ou aux animaux." Ces bains constituent une curiosité géologique de la vallée. Il s'agit en effet d'un genre de baignoires naturelles creusées dans la roche et polies par l'eau. Après avoir longé le Bain d'Hermès, suffisamment profond pour pouvoir s'y baigner justement, nous empruntons un sentier plus "montagnard", longeant toujours étroitement le Ninglinspo mais davantage engoncé dans les versants de quartzite. Il y a des cordes pour s'agripper au besoin, ouf ! Nous arrivons au Bain des Cerfs (330 m) qui accueille certainement la plus impressionnante cascade de la randonnée... On y admire un instant le débit de l'eau, le ballet d'insectes à la surface du bain, mis en lumière par les rayons de soleil clairsemés se faufilant à travers les feuillus, le plumage d'une bergeronnette des ruisseaux posée sur un rocher... Allez, on poursuit l'ascension de quelques mètres encore, via des escaliers en bois, pour atteindre le Bain de Diane puis celui de Vénus, déesse de la beauté et de l'amour. On s'attarde ensuite au point de vue "Drouet", offrant un panorama splendide sur la vallée du Ninglinspo et une partie de la vallée de l'Amblève, avant redescendre le sentier pour fermer la boucle de ce circuit de 7 km. De cette vallée féérique, nous ne ramènerons hélas pas de précieuses pépites mais bien le souvenir d'un agréable moment de détente dans une nature idyllique. Cela vaut de l'or, non ?

Pratique :Départ sur le parking de l'Auberge du Ninglinspo, Sedoz 5, 4920 Sougné-Remouchamps (Aywaille). Balades guidées à la demande.

Infos : www.ovatourisme.be

Nos partenaires