Du domaine des murmures de Carole Martinez

10/11/11 à 00:00 - Mise à jour à 00:00

'Je suis l'ombre qui cause' ainsi commence 'le domaine des murmures' de Carole Martinez.

Cette damoiselle du XIIème siècle refuse avec fracas le mariage et choisit la voie des recluses, des épouses du Christ emmurées à vie. Elle aspire à l'extase, au renoncement, au don total de soi.

Pareille réclusion est courante en cette époque de brutalité et de foi. Les sacrifiées prient jour et nuit pour le salut du monde chrétien. Mais, après quelques mois, Esclarmonde réalise qu'une vie est en elle. Entrée vierge en réclusion, elle mettra au monde un enfant qu'elle nommera Elzéar. Son lieu de réclusion devient alors lieu de pèlerinage car cette naissance ne peut être aux yeux de l'église qu'un miracle. Qu'adviendra-t-il de cet enfant et de sa mère ?

L'intrigue ne s'arrête pas là, nous sommes emportés dans un tourbillon d'événements qui nous emmène sur la route des croisés vers Jérusalem, la vie des marchands ambulants, des pénitents de tous pays. Esclarmonde - celle qui éclaire le monde - nous livre ses rêves, ses combats, sa découverte émerveillée de la maternité, ses doutes.

Carole Martinez est une véritable conteuse, on se croirait dans une chanson de geste, un roman courtois tant le langage est beau, onirique.

L'auteur nous prend dans ses bras pour nous emmener dans son univers et nous en sommes absolument envoûtés.

Du domaine des murmures de Carole Martinez, éditions Gallimard, 208 pages

Nos partenaires