'Dis, c'était comment les tranchées?'

04/12/13 à 10:46 - Mise à jour à 10:46

Comment expliquer à son (petit-)enfant la réalité de la Première Guerre mondiale, qu'il soit en primaire ou ado ? Deux ouvrages et un site internet permettent d'aborder la question avec pédagogie, tout en finesse et sans dramatisation excessive...

Alors que le centenaire de la Première Guerre mondiale approche à grands pas, les librairies se remplissent d'ouvrages dédiés à 14-18. Entre les livres archi-techniques dédiés aux passionnés et aux historiens, on trouve quelques pépites, abordant des thématiques méconnues ou remettant en lumière des témoignages ou photographies inédits. Mais au milieu de cette boulimie d'imprimés, existent aussi quelques initiatives, plus originales, permettant aux plus jeunes d'aborder le Premier conflit mondial.

Et si Facebook avait existé?

Léon Vivien est incontestablement l'une des stars de 2013 sur Facebook. Au summum de son succès, il comptait plus de 60.000 fans sur le réseau social. Et pourtant... L'homme est mort depuis belle lurette. Mieux : il n'a en réalité jamais existé. Créé de toute pièce par le Musée de la Grande Guerre de Meaux, le profil de Léon Vivien a permis aux internautes de suivre au jour le jour le parcours de guerre d'un soldat français, de sa mobilisation jusqu'à son expérience du front.

'Dis, c'était comment les tranchées?'

Comme si Facebook existait en 1914, Léon va poster pendant plusieurs mois des photos, exposer ses impressions et ce qu'il voit, dialoguer avec ses amis et son épouse. Du rire aux larmes, des horreurs de la guerre à la camaraderie qui s'initie au front. On est ici loin du livre d'histoire : le récit est vivant, le style diablement moderne (les phrases sont courtes, percutantes, même si elles reflètent bien les idées de l'époque), les dialogues apportent un réel plus, limitant l'aspect " journal intime ". On en vient même à éprouver de l'empathie pour le poilu, tout en sachant qu'il est factice !

L'expérience en ligne, bouleversante pour de nombreux internautes, étant désormais terminée depuis quelques mois, l'ensemble du récit a été réuni dans un livre. De quoi permettre à ceux qui sont allergiques aux réseaux sociaux d'en prendre connaissance - et il serait dommage de passer à côté. Les ados, quant à eux, ne seront pas déboussolés par cette mise en page originale. Une excellent porte d'entrée sur la Première Guerre mondiale, notamment pour ceux qui ne sont pas de grands lecteurs et/ou qui ne connaissent rien au sujet !

La tranchée racontée à ma fille

'Dis, c'était comment les tranchées?'

Plus émouvant encore est le " Carnet de Poilu " de Renefer (Jean Fonanet). Mobilisé en 1914, ce peintre fera de nombreux dessins pour sa petite fille durant toute la durée de la guerre. Dans ses illustrations, l'artiste explique en mots simples la réalité de la tranchée à sa " Petite Monde ", 8 ans, de son vrai nom Raymonde.

En tant que père, il se montre rassurant, évacuant toute la violence et la souffrance de ses dessins et de ses propos. Les obus deviennent des dragées, les canons de " formidables instruments de musique ". Chaque dessin renferme en lui une petite histoire et si le Boche est le " méchant ", il n'est guère plus effrayant que le loup des contes. Pas de mièvrerie à outrance, pourtant : même si elle demeure abstraite, la mort est bel et bien présente dans le carnet. Ce fac-similé possède un petit charme indéfinissable, avec son papier épais et râpeux. L'écriture de Renefer, parfaitement lisible, déborde de tendresse, les dessins sont naïfs et colorés.

On pourra seulement déplorer que les informations contenues dans l'ouvrage soient un peu chiches. Si votre chère tête blonde marque un intérêt pour le Premier Conflit mondial, n'hésitez donc pas à faire un tour sur le site spécialisé pour les enfants " 1 jour, 1 actu " (http://1jour1actu.com/monde/la-premiere-guerre-mondiale/), qui propose une excellente animation sur le sujet. En cliquant ci et là, l'enfant découvrira tout des tenants et aboutissants de la guerre, expliqués en langage clair, vulgarisé mais complet. Une réussite de pédagogie !

Nos partenaires