Des bulles à prix sympa

01/09/12 à 00:00 - Mise à jour à 00:00

Et si cette année, les bulles se faisaient plus légères. Le champagne pourrait ne plus régner en seul maître sur vos tables et céder la place à un excellent vin mousseux. Petite sélection avant l'ouverture des festivités.

Prosecco

Il s'agit... d'un mousseux italien produit dans une région à 50 km au nord de Venise. Il est vinifié principalement à base de raisin prosecco mais on en trouve également à base de pinot blanc ou de verdiso. Sa saveur est légèrement douce, si bien que le prosecco plaira à ceux qui n'aiment pas trop le mordant des mousseux extra-bruts. Il en existe de deux types: le spumante et le frizzante. La premier est plus perlant et souvent un peu plus alcoolisé.

Au moment de l'achat, attention... à donner la préférence à un spumante originaire des villes de Conegliano ou Valdobbiadene (au c£ur de la région productrice) et à la mention DOC ( Denominazione de Origine Controllata). N'ayez pas peur de prendre un brut , car le prosecco reste relativement doux.

Cava

Il s'agit... du plus tendance de tous les concurrents du champagne. Ce mousseux espagnol provient en majeure partie de la région de Penedès, au sud-ouest de Barcelone. Vinifié selon la méthode champenoise, il est à base de trois cépages espagnols (macabeu, parallada et xarello). Il se signale par un joli équilibre entre notes fraîches et acidulées et notes fruitées, même s'il risque de perdre en fraîcheur suite au réchauffement climatique. Le Brut et l' Extra Seco sont plus doux que le Brut Nature (qui comporte le moins de sucres ajoutés).

Au moment de l'achat, attention... à la mention D.O. ( Denominación de órigen) qui vous garantit l'authenticité du cava. La meilleure qualité revient aux Reserva (mûrissement de 24 mois) et Gran Reserva (48 mois).

Vonkelwyn

Il s'agit... de l'appellation générique des mousseux provenant de la province occidentale du Cap en Afrique du Sud. Après le succès des vins blancs et rouges du Cap, l'Europe découvre les bulles sud-africaines. Les vonkelwynen y sont presque aussi anciens que les premiers ceps. La viticulture a débarqué en Afrique du Sud en même temps que les Huguenots français, qui connaissaient déjà la méthode champenoise (avec seconde fermentation en bouteilles). Le vonkelwyn se signale par l'alliance typique de chardonnay et de chenin blanc. Résultat : beaucoup de fraîcheur, des notes de pomme et d'agrumes, une certaine douceur en bouche. Les rosés valent également le détour.

Au moment de l'achat, attention... au prix et à la mise en bouteille ! Oubliez les vonkelwynen à moins de 6 euro et préférez les vins mis en bouteille au domaine.

Crémant

Il s'agit... d'un mousseux produit en France selon la méthode champenoise, mais uniquement dans les régions viticoles protégées par une AOC (Appellation d'origine contrôlée). Après élimination du résidu (dite méthode de dégorgement à la glace), on adjoint un peu de liqueur. Celle-ci rend le vin (y compris brut !) nettement moins agressif au palais que la plupart des autres mousseux. Aujourd'hui, sept régions produisent du crémant (blanc et rosé) : l'Alsace (quasi la moitié de la production), la région de Bordeaux, la Bourgogne, les coteaux de Die, le Jura, les environs de Limoux et la Loire.

Au moment de l'achat, attention... à l'étiquette. A l'instar des champagnes, les bons crémants sont datés ( millésimés) ou vinifiés exclusivement à base de chardonnay ( blanc de blancs). Si l'étiquette annonce en outre un mûrissement de 12 mois ou plus (les meilleurs crémants vont jusqu'à 30 mois !), c'est tout bon.

Saumur

Il s'agit... de l'une des appellations de vins de Loire, région connue de longue date pour ses très bons vins de table. Aujourd'hui, les choses ont changé : la vallée de la Loire est devenue le laboratoire des nouvelles méthodes de production (vins bio, vins d'anciennes vignes, etc). On y vinifie selon la méthode champenoise des mousseux d'un excellent rapport qualité/prix. Profitons-en avant que les Américains ou les Chinois ne les découvrent et fassent flamber les tarifs!

Au moment de l'achat, attention... à l'étiquette, qui doit mentionner méthode traditionnelle, seul moyen de s'assurer que la production est fidèle à celle du champagne.

Nos partenaires