Découvrir le Namur d'hier et de demain

25/11/15 à 14:50 - Mise à jour à 14:50

Ouvert au public il y a quelques mois, le nouveau Centre du visiteur de la Citadelle de Namur permet de passer en revue plus de 2.000 ans d'histoire namuroise, du vicus gallo-romain à la Citadelle touristique voulue par Léopold II. Un point de départ idéal pour visiter la capitale wallonne !

Rares sont ceux qui nient à Namur un petit côté charmant : la vue du haut de sa Citadelle est imprenable, les berges de la Sambre bordées de maisons ont un sacré cachet, ses petites ruelles piétonnes ont globalement échappé à l'appétit des promoteurs immobiliers. Mais passé ce constat, force était de constater que, ces dernières années, la cité ne disposait pas d'un accueil touristique digne de ce nom : une maison du tourisme perdue au milieu de la circulation, un musée archéologique intéressant mais à la scénographie un brin poussiéreuse, des panneaux informatifs dispersés sur la Citadelle et généralement en mauvais état... Bref, le visiteur curieux en était le plus souvent réduit à se promener le long des remparts ou à naviguer de musée en musée, sans avoir de vue d'ensemble sur la ville ou sa position fortifiée.

Une histoire qui se déroule

Une carence comblée depuis quelques mois, avec l'ouverture du Centre du visiteur de la Citadelle de Namur. Etabli au coeur même de la Citadelle, dans l'ancienne caserne Terra Nova entièrement restaurée, cet espace muséal offre un panorama très complet (sans pour autant être barbant, on vous rassure) sur l'histoire namuroise. Celle-ci y est déroulée de manière chronologique, au sens figuré comme au sens propre : le visiteur est invité à suivre une véritable bobine de documents et d'images, émaillée de vidéos, de projections ou de maquettes bénéficiant d'effets son & lumière. Une mise en espace intéressante et dynamique, même si elle s'avère en de rares occasions peu pratique : difficile de lire un panneau située juste au-dessus de votre tête. Un désagrément minime, au vu de la quantité d'informations dispensées dans les quelques salles : la chronologie débute dans la nuit des temps géologique, lorsque s'est formé l'éperon rocheux qui supportera plus tard la Citadelle, et s'achève dans le futur, en présentant les possibles développements ultérieurs du lieu. Entre ces deux moments, le visiteur pourra découvrir l'histoire et les traces du premier vicus gallo-romain - établi au confluent de la Sambre et de la Meuse au premier siècle de notre ère -, les étapes successives du développement de la ville médiévale, de la position fortifiée, les grandes batailles qui s'y sont déroulées, les principaux monuments de la ville, conservés ou disparus...

Certains épisodes sont particulièrement détaillés, comme le siège de 1692, qui verra s'affronter troupes hollandaises et armée française, conduite par Louis XIV himself. En avançant un peu plus loin dans le temps, on peut découvrir l'une des pièces maîtresses du musée : une gigantesque maquette de la ville, copie très fidèle de celle que fit le cartographe Larcher d'Aubancourt pour le Roi de France Louis XV. Un objet de prestige pour le souverain - qui avait fait réaliser de pareilles maquettes pour les principales positions fortifiées de son royaume - , sur laquelle chaque façade, chaque clocher, chaque arbre est représenté avec soin. Une véritable photographie en trois dimensions de la ville au XVIIIe siècle ! L'occasion de découvrir que, malgré les années, l'hyper centre namurois a grosso modo gardé sa physionomie d'antan...

Un large chapitre est ensuite consacré aux XIX et XXe siècles, avec la démilitarisation de la Citadelle, le démantèlement des remparts, la destruction du Grognon - centre historique de la ville -, l'arrivée de l'automobile reine et le développement des banlieues... L'occasion pour la ville de présenter ses projets pour le XXIe siècle, redonnant une place centrale aux piétons et au " vivre bien " en ville.

Ce centre du visiteur constitue donc un excellent point de départ pour visiter la ville et sa Citadelle, d'autant plus qu'il se situe au sein même de la position fortifiée... et qu'il s'agit du point de ralliement pour les visites guidées des souterrains dont l'éperon rocheux est truffé !

Terra NovaRoute Merveilleuse, 64 - 5000 Namur

Ouverture: 7/7j de 10h à 18h du 1er avril au 30 septembre, de 10h à 16h30 le reste de l'année.Prix :Visite libre Adultes : 4? ; Seniors et -18 ans : 3? ; gratuit en dessous de 6 ans ; écoles et groupes (sur réservation) : 3? Visite guidée Adultes : 6? ; Seniors et -18 ans : 5? ; gratuit en dessous de 6 ans ; écoles et groupes (sur réservation) : 5?

Nos partenaires