Créez un jardin médiéval

17/09/09 à 00:00 - Mise à jour à 00:00

Un espace de verdure rappelant les cloîtres du Moyen-Age ? Des herbes médicinales et de fruits et légumes oubliés y trouvent certainement leur place.

Ludique et charmante, une chambre de verdure s'installe dans un coin du jardin. On y plante des espèces anciennes telles que la potentille, l'orpin pourpré, l'alchémille, l'aunée, la bourrache... Autant de noms qui semblent tout droit sortis d'un vieux grimoire. Ces végétaux étaient en effet cultivés pour leurs propriétés médicinales dans les cloîtres médiévaux. Les sorcières s'en servaient également pour préparer leurs potions.

Le jardin de Namur nous a, une fois de plus, inspirés. Le flanc le plus abrupt de la Citadelle abrite un magnifique jardin médiéval. Un mur d'enceinte protège ses plantations en terrasses qui épousent le relief de la colline.

Dans le Jardin des Deux Tours, les plantes sont regroupées selon différentes thématiques : plantes magiques, plantes méditerranéennes, raisins et fruits oubliés, herbes médicinales (Cannabis sativa), légumes anciens et fleurs à haute valeur symbolique. En contre-bas, on trouve le jardin de Roméo et Juliette, qui invite à se reposer quelques instants entre des massifs romantiques de fleurs typiques des peintures et des miniatures médiévales.

Comment créer une chambre de verdure

Le jardin de Namur a privilégié les chambres de verdure géométriques et légèrement surélevées grâce à des bordures en branches de saule tressées ou en pierre naturelle et en terre. De grandes plantes ou des haies de fruitiers ornent des bacs carrés en maçonnerie. Les chambres de verdure médiévales peuvent être délimitées par une palissade faite de fins troncs d'arbres ou de branches épaisses (ou encore de branches de saule tressées), plus authentiques que des haies basses d'ifs ou de buis.

Achetez de préférence les plantes anciennes et les herbes sauvages en pépinière spécialisée (faites une recherche google en tapant Pépinières herbes ou consultez la rubrique 8675 des Pages Jaunes).

Plantes de sorcier. Associez l'armoise (absinthe), la verveine citronnelle, l'achillée, l'angélique, l'hysope, la reine des prés, la pimprenelle, la sauge et la valériane. La liste est loin d'être exhaustive. Vous pouvez y ajouter, par exemple, du thym, des giroflées, des soucis, du carvi et de la marjolaine.

Herbes médicinales. La sauge, la pervenche, la consoude, l'alchémille), l'asclépiade blanche (Vincetoxicum), la pulmonaire, l'hysope, la menthe-coq (Tanacetum balsamita), la guimauve, la rose trémière et le millepertuis y ont immanquablement leur place.

Fruits et légumes oubliés. Nos lointains ancêtres mangeaient des cardons, des bettes, de la pimprenelle, du maceron (Smyrnium), du chénopode bon-henri (ancêtre de l'épinard) et du chervis. Ils se régalaient aussi de réglisse, de fraises des bois, de coings et... de figues !

Fleurs à bouquet. Pour réussir un joli jardin de fleurs à cueillir, plantez une plate-bande d'asters, de campanules, d'ancolies, d'£illets du poète, de Lychnis chalcedonia, de pivoines, de centaurées, d'iris, de lis martagon. Somptueuse aussi, la rose damascena, l'ancêtre de nos roses actuelles.

Le Jardin médiéval des Deux Tours est situé sur la Route Merveilleuse de la Citadelle de Namur. Accès gratuit en juillet et en août (du ma au dim de 14 à 18h). Le jardin est ouvert aussi les dim 31/5, 21/6, 19/7, 30/8, 27/9 et 4/10 (visites guidées à 14 h et 15 h 30). Visites de groupe sur demande (2 ? par personne, infos :tél.010 86 61 77). Pour tout rens. www.nature-namur.be

Nos partenaires