Conseils pour les célibataires

26/12/07 à 00:00 - Mise à jour à 00:00

Lorsqu'on habite seul, on a deux fois plus de frais. Pourtant, il y a moyen de faire des économies sans rien perdre en confort. Voici comment...

Un logement plus petit

  • Si vous occupez encore votre maison unifamiliale avec jardin, pourquoi ne pas la vendre et vous installer dans un appartement ? Les avantages sont nombreux : moins de frais, plus de corvée de jardinage...
  • Avant de prendre une décision, dressez une liste de tous les frais mensuels. Ils ne se limitent pas au loyer et aux éventuels remboursements de l'emprunt hypothécaire. Vous assumez aussi seul les frais de chauffage, de consommation d'eau, d'électricité, de téléphone, d'abonnement internet, de réparations et - dans un immeuble à appartements - les charges communes. Si vous êtes propriétaire, n'oubliez pas non plus de tenir compte du précompte immobilier (partagez-le en douze et ajoutez ce montant aux frais mensuels).
  • Si vous préférez rester dans votre maison, vous pouvez envisager d'en louer une partie. Pour les transformations, vous pourrez peut-être obtenir certaines primes.
  • L'habitation kangourou peut aussi être une bonne option. Faites transformer votre maison en deux logements, un pour vous et un pour un jeune ménage (éventuellement de votre famille). Les deux parties se promettent une aide mutuelle.
  • De plus en plus d'adultes isolés cohabitent en partageant les dépenses. Chacun dispose de son propre espace dans une grande maison et paie sa part des frais de chauffage, d'électricité, d'achat et d'utilisation des appareils électroménagers... et même de la femme de ménage.
  • Informez-vous auprès de la société d'habitations sociales pour savoir si vous entrez en considération pour un appartement social.

Se chauffer intelligemment

  • Concentrez toutes les fonctions logement dans quelques pièces. Ainsi vous n'aurez pas besoin de chauffer les autres que vous utiliserez pour y entreposer des plantes en hiver.
  • Baissez le thermostat d'un degré et enfilez un pull.
  • Faites placer une vanne thermostatique sur tous vos radiateurs.
  • Quand vous vous absentez, réglez le thermostat sur une température plus basse dans un appartement que dans une maison (14°C). Vous profitez en effet de la chaleur des autres appartements et des communs.

Alimentation et boissons

  • Il n'est pas toujours possible ni facile de cuisiner des quantités pour une personne. Un surgélateur est dès lors indispensable. Vous pourrez ainsi surgeler vos préparations en portions d'une personne.
  • Surgelez toujours du pain frais et ne dégelez la veille que le nombre de tranches dont vous pensez avoir besoin pour la journée.
  • Ceux qui vivent seuls ne varient parfois pas assez leurs menus parce qu'ils mangent trop souvent les restes de la veille ou de l'avant-veille. Evitez cet écueil en dressant chaque semaine une liste de repas chauds et en surgelant immédiatement les restes. Vous pourrez les réintroduire dans le planning des repas des semaines suivantes.
  • Les plats préparés ne sont pas une mauvaise solution. Mais n'en faites pas votre ordinaire ! Et complétez-les toujours avec des légumes frais ou des crudités.
  • Ustensiles quasi indispensables : des petites casseroles, un wok, un mini four et, bien sûr, un micro-ondes.
  • Choisissez de préférence un percolateur qui vous permet de ne faire qu'une ou deux tasses de café.
  • Comme vous consommez moins, il y a plus de risques que vous conserviez des denrées au-delà de la date de péremption. Contrôlez toujours cette date avant d'ouvrir une boîte de conserve ou un paquet de surgelés. Consommez de préférence dans les six mois les produits que vous avez vous-même surgelés.
  • Quant aux produits frais (légumes, fruits, poisson, viande...), achetez-les en vrac plutôt que préemballés. C'est moins cher et vous risquez moins de devoir en jeter.
  • Pour une personne seule, il est plus économique de faire la vaisselle à la main plutôt que d'utiliser un lave-vaisselle. Si vous n'avez pas envie de vous y mettre après le repas, mettez la vaisselle à tremper dans l'évier.

Sous-traiter le nettoyage et l'entretien

  • Si vous travaillez et que vous voulez vous réserver des loisirs, utilisez donc les titres-services pour sous-traiter un certain nombre de corvées, notamment le nettoyage, le repassage et l'entretien du jardin.
  • Arrangez-vous avec des voisins pour vous entraider lors de grands travaux d'entretien (élagage, peinture...), cela vous évitera d'avoir à y faire face seul. Avec des voisins, amis ou membres de la famille, vous pouvez aussi partager les frais de location de matériel lourd (nettoyeur à haute pression, scarificateur, bétonneuse...).

Les petites réparations et le bricolage

  • Même si vous n'êtes pas bricoleur, vous pouvez réparer vous-même plus de choses que vous ne le pensez. Conservez les manuels de tous vos appareils. La plupart donnent des indications sur la manière de résoudre des petits problèmes comme le nettoyage du filtre d'une machine à laver ou le remplacement des piles.
  • Une bonne boîte à outils permet d'économiser pas mal d'argent. Avec un assortiment de joints de robinet de diverses tailles et une pince multiprise, tout le monde peut réparer un robinet qui fuit.
  • Un cours de bricolage pour débutants peut s'avérer très utile. Certains centres de services locaux offrent aussi des initiations au bricolage.

Les déchets, le tri et le compostage

  • Vous pouvez réduire l'utilisation de sacs poubelles coûteux en triant les PMC (plastique, métal, cartons à boissons...), le papier, le carton et le verre. Dans presque toutes les communes, on trouve des conteneurs pour le papier-carton et le verre, et parfois aussi pour les PMC; le dépôt de ces déchets est en général gratuit. De plus, le papier-carton et le verre font quasiment partout l'objet d'une collecte sélective gratuite.
  • Si vous ne pouvez pas composter vos déchets, contactez un voisin qui le fait. Il sera content d'enrichir son compost avec vos déchets de légumes et de fruits.

La sécurité à la maison

  • Veillez à éviter les chutes et les accidents dans la maison. Si vous tombez ou si vous avez un accident, il n'y aura personne pour donner l'alerte ou vous aider. Evitez les carpettes posées sur des sols glissants et dans la salle de bains, faites réparer les carrelages descellés, fixez les câbles électriques au mur et ne déposez jamais d'objets à côté de votre lit.
  • Ayez toujours votre GSM sur vous et programmez deux sortes de numéros : les services de secours et vos voisins directs. Si vous tombez et que vous ne parvenez pas à vous relever, vous pourrez appeler des secours au moyen de votre GSM. Services de secours : 101 (police), 112 (numéro d'urgence général pour l'Europe) et 100 (pompiers).
  • Placez un détecteur de fumée dans chaque chambre.
  • Placez une poignée solide dans la douche ou à la baignoire et une autre, juste à l'extérieur de la douche ou de la baignoire.
  • Faites aussi installer une rampe le long du mur de l'escalier.
  • Déposez une lampe de poche (de préférence rechargeable) dans un endroit précis de la maison pour avoir rapidement une source de lumière en cas de panne de courant.
  • Confiez une clé de la porte d'entrée à un ou deux voisins en qui vous avez confiance. Ils pourront vous dépanner s'il vous arrive de claquer la porte par mégarde en laissant la clé à l'intérieur ou si vous l'avez perdue. Et si vous tombez chez vous et n'êtes plus capable de bouger, votre voisin vigilant viendra peut-être jeter un coup d'oeil s'il ne vous a plus vu depuis quelque temps.

Protection contre le vol

  • Si vous êtes une femme seule, n'indiquez que la première lettre de votre prénom sur la boîte aux lettres et la sonnette.
  • Demandez à votre commune la visite d'un conseiller en prévention (gratuit). Il vous expliquera les mesures à prendre si vous vivez seul afin de protéger votre maison ou appartement contre les cambriolages.
  • Faites placer un espion ou un vidéo- parlophone.
  • Ne pensez pas que vous êtes plus en sécurité si vous laissez la clé dans la serrure. Les cambrioleurs professionnels savent comment surmonter cet obstacle; par contre, vous mettez vos voisins ou membres de votre famille dans l'impossibilité de vous secourir rapidement.

Il n'y a pas de petites économies...

  • Pour laver votre voiture, utilisez des seaux plutôt que le tuyaux d'arrosage ou un nettoyeur à haute pression.
  • Utilisez des ampoules économiques dans les pièces que vous éclairez beaucoup.
  • Si vous ne vous servez presque jamais du téléphone fixe, calculez s'il ne serait pas intéressant pour vous de supprimer cette ligne.

Nos partenaires