Chez soi: confort, sécurité et intimité

24/09/09 à 00:00 - Mise à jour à 00:00

Nous souhaitons tous conserver notre indépendance le plus longtemps possible tout en préservant au maximum notre confort de vie. Voici comment adapter notre maison pour y arriver...

Pour offrir un toit agréable, un logement doit avant tout être confortable et sûr. Ce que ces notions signifient évolue avec le temps et, ... oui, avec l'âge. Nous voulons tous vivre le plus longtemps possible. Or, lorsque nous prenons de l'âge, devoir à chaque fois monter les escaliers pour aller aux toilettes peut être un réel problème, tout comme devoir ouvrir ces ennuyeux robinets qui, si vous ne les fermez pas correctement, continueront à fuir continuellement. Il est dès lors important de déterminer à temps si votre logement est adapté pour l'avenir. En y apportant déjà toutes les adaptations nécessaires, vous pourrez continuer à vivre longtemps, confortablement et en toute sécurité dans votre propre habitation. Les aménagements requis ne sont pas nécessairement drastiques. De petites adaptations peuvent souvent améliorer sensiblement le confort et la sécurité.

L'habitat évolutif

Avec l'accroissement de l'espérance de vie, la notion d'habitat évolutif acquiert une importance majeure. L'habitat évolutif signifie que les habitations sont conçues de telle manière qu'elles peuvent être systématiquement adaptées avec un minimum de coûts et d'efforts à l'évolution de la situation et des désirs de leurs occupants, tout en offrant toujours un maximum de confort et de sécurité. En anticipant les changements potentiels, il est possible d'éviter qu'un logement ne soit plus adapté à un moment donné ou requière des adaptations onéreuses.

Adapter son logement

Quelques astuces pour doter un logement existant d'un maximum de confort et de sécurité tout au long de la vie avec un minimum d'efforts.

L'accès au logement

· La voie d'accès à l'habitation doit être plane, en revêtement dur et conçue dans un matériau non glissant. Elle doit en outre requérir un minimum d'entretien : pas de matériaux sur lesquels la mousse se forme rapidement, pas de gazon poussant trop vite et entravant le passage.
· Le chemin d'accès doit être bien éclairé. Doté d'un interrupteur crépusculaire, il sera automatiquement éclairé dès que le soleil se couche. Un éclairage automatique avec détecteur de mouvement éclaire le passage dès qu'il capte un mouvement.
· La porte d'entrée doit avoir un seuil de 2 cm au maximum. Pour éviter la pénétration d'eau un auvent peut être utile.
· Si le seuil est situé à une hauteur supérieure ou s'il y a un escalier qui ne peut être supprimé, vous pouvez prévoir (au moins d'un côté) une rampe ou un parapet au niveau du seuil ou de l'escalier.
· Idéalement, l'ouverture de la boîte à lettres doit se situer à environ 90 ou 100 cm du sol.
· Un trou de serrure situé au-dessus de la poignée est plus pratique. Il est ainsi visible, vu qu'il n'est pas caché par la poignée et l'utilisateur ne doit pas se pencher pour le trouver.
· Optez pour une porte d'entrée à fermeture multipoints. La porte peut ainsi aussi être verrouillée dans sa partie supérieure et dans sa partie inférieure avec une seule et même clé.
· Le cylindre doit pouvoir être actionné des deux côtés, afin qu'il soit possible d'ouvrir la porte de l'extérieur même quand une clé se trouve dans la serrure à l'intérieur.
· La porte d'entrée ne doit de préférence pas être munie d'un bouton rotatif mais d'une poignée fixe ou d'un loquet recourbé.
· Si l'ouverture de la porte est problématique (ex : en cas d'utilisation d'une chaise roulante ou d'un rollator), installez un ouvre-porte automatique. Une simple pression sur le bouton suffit pour ouvrir la porte automatiquement. Celle-ci se referme par ailleurs toute seule après un temps prédéterminé. L'ouverture peut être activée de différentes manières, à savoir avec une télécommande, par l'introduction d'un code...

L'entrée

· Le tapis situé derrière la porte d'entrée doit être intégré au revêtement de sol.
· Installez un vidéophone ou un oeilleton dans la porte, à une hauteur adéquate, afin de pouvoir identifier la personne qui se trouve derrière la porte.
· Un parlophone avec déverrouillage automatique permet d'ouvrir la porte à distance (voir également l'article consacré à la domotique).

Le logement en général

· Il ne peut y avoir de différences de niveaux entre les pièces. Si les marches ne peuvent être supprimées, elles doivent être clairement visibles.
· Les interrupteurs doivent être installés à une hauteur comprise entre 80 et 120 cm. Il doit y avoir au moins un interrupteur dans chaque pièce. Les interrupteurs doivent être de préférence grands et plats. Les prises de courant doivent être situées à la même hauteur et à proximité des interrupteurs ou, au moins à une hauteur de 50-60 cm.
· Installez des détecteurs de fumée.
· Les conduites d'eau chaude doivent être isolées ou encastrées.
· Tous les câbles doivent être bien fixés.
· Tous les tapis et carpettes doivent être dotés d'une couche antidérapante.
· Les portes intérieures doivent avoir une largeur de 90 cm. Si le dégagement n'est pas suffisant, une porte coulissante peut être une solution. Dans ce cas, la porte doit être fabriquée en un matériau léger pour pouvoir être ouverte et fermée aisément.
· Le hall et la chambre doivent être dotés d'un éclairage d'urgence pour permettre au moins un éclairage minimum en cas de panne de courant.
· Les radiateurs doivent être dotés de vannes thermostatiques.

Les escaliers

· L'escalier doit être bien éclairé et l'éclairage doit être uniforme.
· Si l'escalier est recouvert d'un tapis, celui-ci doit être bien fixé et ne présenter aucun bord recourbé ou parties détachées.
· Une rampe solide, bien stable et ininterrompue doit être installée des deux côtés de l'escalier.
· Les marches doivent être recouvertes d'un matériau antidérapant.
· Des marches de deux couleurs permettent de distinguer plus clairement une marche de la suivante.
Si vous éprouvez des difficultés à monter et descendre les escaliers, vous pouvez opter pour un monte-personnes (voir l'article consacré aux monte-personnes).

Débarras - buanderie

· Installez la machine à laver et le séchoir à hauteur de travail ou, au moins, sur un socle de 40 cm. Le panier à linge peut être rangé sous la machine à laver.
· Le débarras comporte suffisamment d'étagères robustes pour que tout soit rangé de manière ordonnée.

La cuisine

· La cuisine doit présenter un revêtement de sol antidérapant et facile à entretenir.
· Installez un mitigeur monotrou avec limitateur de débit et de chaleur. Une douchette flexible extensible permet de remplir les casseroles directement sur le plan de travail.
· Installez le four à hauteur de travail.
· Prévoyez un éclairage suffisant au-dessus du plan de travail et du plan de cuisson.
· Une taque de cuisson en vitrocéramique est facile à entretenir et vous permet de faire glisser les casseroles plutôt que de devoir toujours les soulever.
· Prévoyez un plan de travail suffisamment grand
· Placez les ustensiles que vous utilisez fréquemment à portée de main.

Le salon

· Aménagez le salon de sorte à disposer de suffisamment d'espace libre. Un espace libre de 90 cm est un minimum. Débarrassez-vous de quelques petits meubles si nécessaire.
· Evitez les tapis qui ne sont pas fixés au sol.
· Le revêtement de sol doit être suffisamment rugueux.
· Il est essentiel de disposer d'un éclairage suffisant.
· Recouvrez tous les câbles non encastrés d'un chemin de câbles.
· Installez un téléphone dans le salon.

La chambre

· La chambre doit être équipée d'un raccordement au téléphone et au câble télé.
· Au moins un interrupteur doit être aisément accessible à partir du lit.
· La chambre doit être dotée d'un éclairage d'urgence entrant en fonction en cas de panne de courant éventuelle.
· Les rehausseurs de lit sont destinés à rehausser le lit à une hauteur permettant à toute personne de se coucher et de se lever facilement.

La salle de bain

· La salle de bain doit être dotée d'un revêtement de sol antidérapant et facile à entretenir.
· Installez des mitigeurs monotrous avec limitateurs de débit et de chaleur.
· Prévoyez un tapis antidérapant sur le sol de la douche et dans la baignoire.
· Installez une poignée fixe à proximité de la douche et/ou de la baignoire.
· Préférez la douche à la baignoire pour des raisons de sécurité et d'accessibilité.
· Faites installer un siège de douche dans la cabine de douche.
· Une douche conviviale est une douche dans laquelle vous pouvez pénétrer sans devoir enjamber un obstacle et dont l'accès est assez large.
· Optez pour un modèle de lavabo plat, sans meuble en dessous et présentant une évacuation la plus éloignée possible afin que vous puissiez vous laver en position assise. Il est utile de disposer d'une bonne chaise dans la salle de bain, par exemple pour pouvoir enfiler ses chaussettes sans perdre l'équilibre.
· La salle de bain doit être bien aérée.
· Des étriers doivent être installés à proximité des toilettes.
· Les toilettes peuvent éventuellement être équipées d'une cuvette rehaussée dont l'assise se situe à entre 46 et 50 cm du sol.

Nos partenaires