Cherbourg : ville de loups de mer

25/06/09 à 00:00 - Mise à jour à 00:00

A la pointe du Cotentin, en Normandie, Cherbourg réserve de bien jolies surprises...

Les aventures de Corto Maltese, le héros de BD, se déroulent sur fond de mers lointaines et de ports mystérieux. Pas étonnant que la première exposition consacrée à l'univers du célèbre marin aventurier et à son formidable géniteur Hugo Pratt se tienne à Cherbourg ! Cette ville de loups de mer, située à la pointe sauvage de la presqu'île du Cotentin toise l'Angleterre et défie les vents marins.

Le véritable parapluie de Cherbourg

Dans le port, on assiste au ballet des ferries en partance pour l'Angleterre et l'Irlande. Mais d'énormes cargos et d'élégants bateaux de plaisance se croisent également dans le secteur. Grâce au Port Chantereyne, ultra moderne, la capitale du département de la Manche est désormais le premier port de plaisance français, ce qui vaut à la ville d'être plutôt animée. Il ne reste pas grand-chose du port lourdement bombardé par les alliés pendant la Seconde Guerre mondiale, bien que son embouchure soit toujours encerclée par la plus grande digue artificielle du monde. La construction de cet édifice flanqué de fortins a duré pas moins de deux siècles ! Pour découvrir cet impressionnant témoignage historique, faites une excursion à bord d'un bateau touristique.

La vieille ville de Cherbourg ressemble à un labyrinthe de ruelles pavées, dont une majorité sont piétonnières et parsemées de boutiques, de magasins d'alimentation spécialisés, de cafés et de restaurants. Le théâtre municipal et sa superbe salle de style italien, est l'un des plus beaux édifices ayant survécu aux bombardements.

Les maisons de maître du centre-ville, dont quelques perles Art Nouveau et Art Déco, sont bâties dans cette pierre grise typique de la région. Cela dit, Cherbourg est une ville haute en couleurs, comme le démontre avec brio le film de Jacques Demy, Les parapluies de Cherbourg, tourné en 1964. Lors du tournage de cette réponse française à Singing in the rain, le temps resta désespérément sec, si bien qu'il a fallu faire appel aux pompiers de la ville pour mouiller le parapluie et le ciré jaune de Catherine Deneuve. En 1986, un homme d'affaires a eu la bonne idée de lancer le Véritable Cherbourg, un parapluie de qualité, plutôt cher, made in Cherbourg.

De la mer aux falaises

La ville propose des visites guidées gratuites à la découverte des principaux centres d'intérêt, parmi lesquels le beau château Renaissance Le Ravalet et son parc paysager du XIXe siècle, ou le parc Liasis aux jolies serres. Signalons aussi l'incontournable Cité de la Mer, un complexe moderne entièrement dédié à la vie océanique et aux découvertes humaines et maritimes. La Cité a trouvé place dans l'ancienne Gare Maritime, gigantesque édifice d'où les paquebots transatlantiques levaient l'ancre et mettaient cap sur le nouveau monde. On peut y admirer l'aquarium le plus profond d'Europe, mais la star incontestée des lieux demeure l'ancien sous-marin atomique Le Redoutable, le plus grand du genre qu'on peut visiter.

Quittons un instant Cherbourg pour profiter de la nature normande. A l'ouest de la ville, le célèbre Sentier des douaniers (80 km de long) mène au Mont Saint-Michel en longeant le littoral au gré de sentiers tortueux et de formations rocheuses impressionnantes. Le tout dessine des paysages aussi variés que colorés. Le sentier fait un crochet par le pittoresque Port Racine, le plus petit port de France, pour arriver, à mi-chemin, à la pointe la plus occidentale du continent au Cap de la Hague, au phare de Goury. Là, on a vraiment l'impression d'être arrivé au bout du monde !

Nos partenaires