Bienvenue chez Plantin !

05/10/16 à 16:56 - Mise à jour à 17:00

Source: Plusmagazine

Après d'importants travaux de rénovation, le Musée Plantin-Moretus a rouvert ses portes au coeur d'Anvers. Inscrit à l'Unesco, le site abrite les plus anciennes presses à imprimer au monde !

Bienvenue chez Plantin !

© DR

C'est vers 1550 que le Français Christophe Plantin (1520-1589) s'établit à Anvers. Avec son gendre Jan Moretus (1543-1610), ils forment un duo de choc pour devenir les premiers imprimeurs à l'échelle industrielle. "De Gulden Passer" (Le Compas d'Or), à savoir la maison et l'atelier, restera dans les mains de la famille pendant neuf générations... En 1876, Edward Moretus Plantin vend l'ensemble du site à la ville pour en faire un musée. Fermé pendant plusieurs mois pour rénovation - la première depuis les années cinquante - il vient de rouvrir ses portes. Un musée dépoussiéré qui entend recréer l'atmosphère de l'époque. "La nouveauté, c'est que nous partons à la rencontre des diverses facettes de l'homme qui a placé Anvers sur la carte : l'imprimeur d'ouvrages de haut niveau, le chef d'entreprise, l'homme d'affaires, le chef de famille et l'humaniste", détaille la directrice Iris Cockelbergh.

Le Steve Jobs du XVIe siècle

Plantin, c'est un peu le Steve Jobs de son époque car il a diffusé la connaissance. "Ayant beaucoup de relations internationales, il a propagé les idées des plus grands écrivains et savants. Son rêve était de publier les ouvrages les plus beaux et les plus précis !" Il a notamment imprimé le premier atlas mondial, les livres mathématiques de Simon Stevin ou encore la Bible polyglotte. Chaque semaine, il éditait un nouveau livre en tirage de 1.000 à 1.250 exemplaires. Pour qui n'aurait pas le temps de flâner au musée, les chefs-d'oeuvre incontournables sont désormais signalés par un label rouge. Le site compte aussi un nouveau dépôt et une nouvelle salle de lecture. Pas moins de 30.000 livres anciens sont archivés...

Une maison vivante

Au rythme du craquement du plancher, on parcourt les pièces peu éclairées de la maison (car la lumière est l'ennemie du textile et du cuir doré des murs), on découvre les portraits de la dynastie dont certains de Pierre Paul Rubens, un ami de la famille, puis on s'étonne de la minuscule pièce abritant le bureau de Plantin et on s'émerveille, bien sûr, devant la principale curiosité du site : les célèbres presses. Multi-centenaires, elles sont intactes et semblent prêtes à l'emploi! Tout comme la riche collection de cases à caractères d'impression. Pour que le visiteur s'imprègne encore plus de l'atmosphère de l'époque, il entend, et c'est nouveau, des sons de presse dans l'atelier, des voix dans la salle des correcteurs, etc. Il y a aussi quelques interventions cinématographiques. "Mais la technologie s'arrête là car l'esprit de l'époque doit être conservé !"

A vous de jouer

A l'étage, les visiteurs peuvent admirer la magnifique bibliothèque historique. Plus loin, près des vitrines d'exposition, on peut feuilleter quelques livres (des reproductions, bien sûr !) pour toucher du bout des doigts la vie de Plantin et Moretus. Pour vivre plus intensément l'expérience, le musée propose même de se glisser dans les métiers des lieux : sous la supervision d'un spécialiste, imprimez votre propre page, tentez de placer les lettres en miroir, plier un cahier et/ou enfilez carrément un costume d'époque et poser à côté d'une presse le temps d'une photo. Un moment qui restera aussi... imprimé dans votre mémoire !

Musée Plantin-Moretus, 22 Vrijdagmarkt, Anvers. Prix : 8 €. Infos 03 221 14 50 : www.museumplantinmoretus.be

Nos partenaires