Bacharach et le Rhin romantique

07/08/08 à 00:00 - Mise à jour à 00:00

Découvrez le petite ville viticole de Bacharach.

Contenu :

- Les châteaux forts, symboles de richesse et de pouvoir
- Au pays des légendes
- La petite ville viticole de Bacharach
- Promenade au milieu des vignobles
- Sur l'eau
- Le vin, l'or du Rhin
- Détails pratiques

Partout se succèdent des paysages impressionnants. La particularité de la vallée du Rhin moyen est toutefois que le panorama mélodramatique de la nature a été le théâtre de passions et de récits de vies humaines, non seulement dans la musique, la poésie et la peinture mais également dans la réalité.

Légendes et contes, événements politiques et historiques, combats de chevaliers, querelles religieuses entre les princes électeurs et conflits intellectuels et belliqueux ont en effet laissé leurs traces dans toute la région. Il est loin le temps où des chevaliers arpentaient les couloirs en faisant résonner le cliquetis de leurs armes et de leur équipement, que le bruit des sabots résonnait sur les pavés des cours intérieures et que les troubadours chantaient ici leurs chansons. Mais les châteaux forts continuent de faire rêver et que ne donnerait-on pas pour qu'ils puissent nous conter un à un leur histoire? Si vous souhaitez connaître l'histoire de la Tour aux Souris de Bingen, si vous vous demandez pourquoi Andernach est la ville des apprentis boulangers ou si vous voulez une fois pour toute savoir si les Sept Montagnes ont bel et bien été créés par sept géants, vous feriez mieux de faire vos valises pour aller vous en assurer sur place.

Les châteaux forts, symboles de richesse et de pouvoir

Aucune rivière au monde n'est bordée par autant de châteaux forts que le Rhin. Autrefois bâtis pour assurer le pouvoir et les biens, ils étaient des lieux d'habitation et de refuge, mais également des postes de péage lucratifs et de tristement célèbres nids de brigands gentilshommes.

A proximité de Trechtingshausen, sur la rive gauche, se trouvent deux remarquables châteaux forts : le Rheinstein et le Reichenstein. Une légende est liée au château fort de Rheinstein. La châtelaine avait été obligée d'épouser son oncle au lieu de son bien-aimé Kuno von Reichenstein. Il régnait donc une ambiance de deuil lorsque le cortège matrimonial a traversé les rues du petit village attenant. Jusqu'à ce que quelqu'un qui se tenait près de cheval de la mariée, ait donné un coup à ce dernier. Le cheval s'est emballé et s'est dirigé tout droit vers le château de Reichenstein... où l'attendait son bien-aimé.

Reichenstein compte parmi les plus anciens châteaux forts de Rhénanie. Le château-fort est maintes fois tombé dans des mains différentes et a été détruit à plusieurs reprises. Au dix-neuvième siècle, à l'initiative d'un riche industriel, le baron Nikolaus von Kirsch-Puricelli, est née l'habitation actuelle.

Un peu plus loin sur la même rive apparaît Bacharach. C'est ici que l'on trouve le légendaire château fort de Stahleck, érigé au 12ème siècle à la demande de l'archevêque de Cologne. Les Wittelsbach ont régné ici du Moyen Âge jusqu'en 1806. En 1620, les Espagnols, un peu plus tard les Suédois et, par la suite, l'armée de Louis XIV ont assiégé avec un succès inégal le château fort de Stahleck. En 1689, les Français l'ont fait sauter. La reconstruction sur le lieu d'origine a débuté en 1925. Depuis 1967, Stahleck, autrefois directement lié aux remparts de Bacharach, fait office d'auberge de jeunesse.

Sur la rive droite, dans la région de Kaub, apparaît le château fort de Gutenfels. A l'origine, ce château fort était la propriété de la famille Falkenstein. Il constitue un des exemples les plus importants de l'art de fortification et d'habitation des Hohenstaufen le long du Rhin. Ce château fort a également été maintes fois assiégé sans succès, jusqu'à ce qu'il soit dévasté par Napoléon. Il a été reconstruit entre 1889 et 1892 et fait actuellement office d'hôtel.

Au Moyen Âge, le château fort de Pfalzgrafenstein revêtait encore une plus grande importance stratégique. C'est ici que le feld-maréchal prusse Blücher a réussi à traverser le Rhin avec son armée, ce qui a signifié le début de la chute de Napoléon. De cet acte témoigne le musée de Blücher à Kaub, qui vaut certainement une visite. La traversée en bac vers le château fort de Pfalgrafenstein, situé sur une île au milieu Rhin, est une expérience à ne pas manquer. Autrefois, à cet endroit, le son des trompettes et, plus tard, celui des cloches, obligeait les navires à faire halte. L'histoire veut que des péagistes quelque peu sauvages n'usaient pas toujours de la douceur pour inciter les bateliers à payer leur péage.

Retour

Au pays des légendes

De nombreuses histoires sont nées là où les bois de Vulkaneifel et des Sept Montagnes, la Westerwald, le Hunsrück et le Taunus suivent le fleuve le long des vignobles et des châteaux forts qui se fondent dans les rochers. La région qui borde le Rhin, de la Moselle, de la Lahn et de la Nahe est connue pour ses nombreux mythes et légendes. Ceux-ci sont basés sur des faits authentiques, comportent des vérités encore actuelles et reflètent les particularités culturelles et sociales de la période et de la région où ils ont vu le jour. Il n'est donc pas étonnant que ces mythes et légendes n'aient rien perdu de leur fascination. Depuis, nombreux sont ceux qui se rendent en voyage dans cette région sur les traces des nombreuses histoires et légendes. " La route des légendes du Rhin " vous mène le long des 586 kilomètres de routes légendaires sur les traces des plus belles et plus connues d'entre elles.

La chanson des Nibelungen raconte que l'effrayant Hagen, né quelque part dans le Hunsrück, a fait couler ici dans le Rhin, le trésor légendaire des Nibelungen. La vallée étroite, le courant indomptable et l'écho mystique ont probablement conduit à la légende de la fillette blonde sur le fameux rocher de Loreley. C'est ici, à la pointe la plus étroite de la rivière, qu'elle menait jadis les marins à leur perte par son chant et sa beauté séduisante. Cette légende existe depuis mémoire d'homme, mais même si Loreley y est toujours présente, elle n'entraîne plus personne à sa perte.

Le rocher de Loreley, situé à St. Goarshausen, offre une vue imprenable sur la vallée du Rhin dans la direction de Coblence. Sur le plateau se trouve le centre de visite Loreley. Sur les traces des premiers touristes du Rhin du 19ème siècle, vous y ferez connaissance avec l'histoire, la culture, la nature et le mythe de Loreley.

Retour

La petite ville viticole de Bacharach

Bacharach est une célèbre et charmante petite ville viticole, qui a été mentionnée pour la première fois dans une charte de l'an 871. Bacharach doit surtout sa renommée à la viticulture et au commerce du vin. Dès le Moyen Âge, la ville était connue dans le monde entier comme entrepôt principal des vins du Rhin central, de la Nahe et du Rheingau.

Au fil des siècles, Bacharach a su conserver l'enceinte authentique de la ville, demeurée intacte tout au long du Rhin. La ville viticole est le centre touristique de l'agglomération. Les voyageurs sont depuis toujours attirés par l'aspect médiéval de la ville, ses vieux remparts, le château fort de Stahleck, la chapelle gothique Werner et la ruine de Stahlberg à Steeg. Bacharach est un excellent point de départ pour quiconque souhaite partir à la découverte de cette magnifique région. A Bacharach, au-dessus des collines du Hunsrück, la route de l'Or du Rhin (Rheingoldstrasse) (B9) attire de nombreux touristes et, par-delà des vignobles, traverse des endroits tels que Boppard, St. Goar et Oberwesel.

Retour

Promenade au milieu des vignobles

Dans la vallée du Rhin moyen, quel délice de se balader dans une région éclatante, regorgeant d'endroits pittoresques. La douceur du climat a donné naissance à une faune et une flore que vous ne rencontrez sous cette forme qu'aux alentours de la Mer méditerranée.

Le Rheinsteig vous mène en 8 étapes sur des sentiers de promenade balisés à travers les bois et le long des pampres, depuis Rüdesheim jusqu'à Coblence. Sur cette route, vous traversez des gorges romantiques, des bois de hêtres et des rases campagnes. Plus au nord se trouvent les Sept Montagnes, à l'origine de nombreuses légendes. Et partout le long de la route, depuis les collines et les montagnes, vous pouvez jouir de vues magnifiques sur le Rhin et ses imposants châteaux. Les églises et abbayes majestueuses offrent calme et détente, tandis qu'un équilibre inébranlable émane des châteaux forts séculaires. Mais rien ne vaut les merveilleux points de vue offerts par des endroits moins connus et uniquement accessibles à pied, loin des flux touristiques.

Le Rheinburgenweg vous offre 220 km de promenade balisée, dont vous pouvez parcourir certaines parties selon votre gré et votre condition. Le chemin de randonnée des châteaux forts du Rhin offre un paysage varié et d'une grande diversité : les hautes forêts, les champs et les terres agricoles sur les plateaux alternent avec les étroits petits chemins de liaison sur les pentes raides de la montagne d'ardoise et les montées et les descentes rocailleuses dans d'étroites vallées latérales. Le chemin de randonnée des châteaux forts du Rhin suit souvent d'anciens " sentiers des ânes ", de très anciens chemins romains, et permet au promeneur de découvrir sans cesse de nouvelles perspectives du paysage culturel le long des sentiers au milieu des vignobles.

Retour

Sur l'eau

Outre la promenade à pied et à vélo, une excursion en bateau constitue une des plus belles manières de découvrir la beauté de la vallée du Rhin. Au cours des siècles, des bateaux et bacs rhénans sont devenus une composante fixe de la vallée du Rhin moyen. Les châteaux et les vignobles offrent un paysage et une architecture de toute beauté au coeur d'une nature vierge. Plusieurs bacs permettent de traverser la rivière entre Bingen et Rüdesheim d'un côté et Coblence de l'autre côté de la haute vallée du Rhin. Des bateaux-mouches s'arrêtent à différents endroits.

Retour

Le vin, l'or du Rhin

En raison de sa situation géologique favorable, cette région est dominée par des vignobles. A la moitié du sixième siècle, les régions les plus planes ont d'abord été cultivées sur la rive gauche du Rhin et au dixième siècle, les montagnes qui entourent le Rhin ont également commencé à être cultivées et transformées en vrais vignobles. Au onzième siècle, d'habiles marchands venus de Cologne ont lancé un petit commerce de vin avec l'Angleterre. Les richesses ainsi réunies ont suscité quelques jalousies. Lors des diverses invasions de puissances étrangères, les producteurs viticoles - à l'époque, principalement des moines et des religieux - en ont davantage fait les frais que le commun des mortels. Aux alentours de 1600, des vignes étaient plantées sur quelque 300.000 hectares de terre le long du Rhin.

Dans la vallée du Rhin moyen, la Révolution française, qui a eu des répercussions sur toute l'Europe, a conduit à la sécularisation de nombreux domaines viticoles qui sont devenus des propriétés privées ou de l'État.

Au dix-neuvième siècle, une classification des vins a été réalisée et ensuite développée. Ainsi, à cette époque, treize régions différentes en Allemagne ont été reconnues comme domaines viticoles. Bacharach est une petite ville située dans la région viticole, de la vallée du Rhin moyen, qui s'étend entre Bigen et Bonn. Les viticulteurs y consacrent beaucoup d'énergie à la culture d'impressionnants vignobles, souvent situés sur des versants ayant un degré d'inclinaison de 60% et plus. Par conséquent, la récolte doit y être entièrement faite à la main.

La composition du sous-sol de cette région viticole fait d'ardoise et d'argile influence le goût du vin. Dans la vallée du Rhin moyen sont principalement produits des vins blancs. Le Riesling, sec et fruité, constitue 70% de la production totale. Les raisins ne mûrissent que tard dans la saison. Il en résulte un vin sec ou demi sec, qui se boit jeune, comme le Trockenbeerenauslese, vin sucré pour lequel sont utilisés des grains de raisins ayant subi une surmaturation et étant presque aussi ratatinés que des raisins secs.

Les vins de la vallée du Rhin moyen sont en grande partie consommés dans la région même. Quand ils voyagent, c'est principalement dans les valises des touristes, qui en ramènent chez eux.

Retour

Détails pratiques

Bacharach se trouve au bord du Rhin, à mi-chemin entre Mayence et Coblence, à environ 350 km de Bruxelles.

Service du tourisme - Rhein-Nahe-Touristik
Oberstrasse 45
55422 Bacharach
Tél.: +49 (0)6743 - 919 303
Fax: +49 (0)6743 - 919 304
E-Mail: info@rhein-nahe-touristik.de
www.bacharach.de (site Internet en allemand et en anglais)

Château-fort Rheinstein
55413 Trechtingshausen
Ouvert tous les jours de 9h30 à 17h30 du 15 mai au 15 novembre.
Du 16 novembre au 15 mars, du lundi au jeudi de 14h00 à 17h00 et le dimanche de 10h00 à 17h00.
www.burg-rheinstein.de

Château-fort Reichenstein
55413 Trechtingshausen
Ouvert tous les jours de 9.00 à 18.00 du 1er mars au 20 novembre.
Tél. : +49 (0)64216117 - Fax +49 (0)6721919133
www.burg-reichenstein.de

Château-fort Stahleck
55422 Bacharach
Une visite du jardin est possible
Auberge de jeunesse: Tél. +49 (0)67431266; Fax +49 (0)67432684

Château-fort Gutenfels
56349 Kaub
Propriété privée, ne peut être visitée que de l'extérieur

Château-fort Pfalgrafenstein
56349 Kaub
Infos : +49 (0)172 2622800
Ouvert de 9h00 à 13h00 et de 14h00 à 18h00 du 1er avril au 30 septembre.
Du 1er octobre au 31 mars, de 9h00 à 13h00 et de 14h00 à 17h00. Entrée jusqu'à 30 min. avant la fermeture. Fermé en décembre et le premier jour ouvrable de la semaine.

Besucherzentrum Loreley
Auf der Loreley
56346 St.Goarshausen
Tél. : +49 (0)67715990 93
Fax. : +49 (0)6771 5990 94
E-mail: info@besucherzentrum-loreley.de
http://www.loreley-info.com/index-nie.shtml

Pour de plus amples informations sur les vins allemands, visitez : www.duitsewijn.be

Plus d'idées de séjours dans des régions viticoles dans le numéro d'octobre de Plus Magazine (disponible dès le 25 septembre chez votre libraire).

Retour

Nos partenaires