5 raisons de visiter la Costa Cálida

29/09/16 à 10:23 - Mise à jour à 10:27

Source: Plusmagazine

La Costa Cálida est un petit bout d'Espagne peu connu qui mérite d'être découvert. Voici cinq endroits à ne pas manquer sur le littoral sud-est espagnol.

5 raisons de visiter la Costa Cálida

© Getty Images/iStockphoto

En prendre plein la vue grâce à la Mar Menor et aux parcs régionaux

La Mar Menor - traduisez Petite Mer - est une lagune séparée de la Méditerranée par un cordon littoral surnommé La Manga. C'est le seul endroit d'Europe où vous verrez le soleil se lever sur une mer et se coucher sur une autre. Le sud de La Manga, c'est aussi le lieu rêvé pour pratiquer la plongée avec et sans bouteille ainsi que la planche à voile. Même les golfeurs s'en donnent à coeur joie. Et si vous passez des vacances en famille, allez sur la plage San Pedro del Pinatar, les enfants adorent ! Pour un repos bien mérité, offrez-vous une cure. Il paraît que la boue noire a des propriétés curatives étonnantes. Quant au parc régional Arenales y Salinas de San Pedro, il vous permet d'admirer une faune composée de flamants roses et d'autres oiseaux aquatiques. Vous êtes plutôt randonnée et bain de pieds en toute tranquilité dans une jolie baie ? Destination Calblanque, un autre parc régional.

Mettre ses papilles en fête sur les Routes du Vin

5 raisons de visiter la Costa Cálida

© Getty Images/iStockphoto

Trois routes dédiées au vin partent de Murcie. Si vous choisissez la route Bullas, ne partez pas sans avoir vu le musée du vin éponyme. Vous y apprendrez comment est préparé ce nectar. Non loin de là s'étend le domaineBodegas Lavia, où Sébastien Boudon, un Français expatrié, a tant à raconter. Son raisin, lemonastrell, est récolté en octobre lorsque le soleil a tant brillé qu'il a gorgé les fruits de sucre. Résultat : un vin à forte teneur en alcool.

Se détendre à Archena

5 raisons de visiter la Costa Cálida

© P.G.

Envie de détente et de farniente ? Rien de tel qu'un séjour dans la plus ancienne station thermale d'Espagne. Balneario de Archena se trouve à une vingtaine de minutes en voiture de Murcie. Cette petite oasis de verdure située à proximité d'une source était l'endroit idéal pour construire des thermes, bien avant les Romains. Vous pouvez encore en apercevoir quelques vestiges. Le complexe actuel compte trois hôtels où vous profiterez de massages et d'une multitude de bains intérieurs et extérieurs. Des soins thérapeutiques, ciblant les problèmes de poids ou les affections cutanées par exemple, sont également proposés, mais mieux vaut ne pas être gêné par une forte odeur de soufre...

Un programme spécial est aussi dédié à ceux qui veulent se délester de quelques kilos. A la carte : du sport et une alimentation adaptée. Si vous comptez perdre du poids, évitez les paparajote, de délicieux beignets entourant une feuille de citronnier. C'est qu'ici, le citron est le produit local par excellence. Il paraît qu'on en met même dans les bains à bulles...

Se perdre à Murcie

5 raisons de visiter la Costa Cálida

© Getty Images/iStockphoto

Tout commence avec une rivière. Aujourd'hui encore, la ville entretient une relation d'amour-haine avec le Río Segura. Sauvage et imprévisible, nul n'a pu dompter le cours d'eau avant l'arrivée des Maures en 825. La première pierre de Murcie fut alors posée. Douze siècles ont passé et Murcie compte actuellement près d'un demimillion d'habitants. C'est une ville vivante, pétillante, avec un tempérament méridional bien trempé. On y vit et on y travaille. On y fait la fête et on mange sur les innombrables places et placettes. Le marché couvert regorge de fruits, de légumes et de poissons de toutes sortes et de toutes tailles. La région n'a vraiment pas volé son surnom de huerta (potager) de l'Europe. Les habitants ont l'habitude de tâter les patatas pour en juger la qualité. Et pour quelques euros de plus, vos légumes achetés seront cuisinés.

La plupart des musées sont gratuits. Les Murciens ne sont d'ailleurs pas peu fiers de leur cathédrale Sainte-Marie avec sa façade baroque. A ses côtés, le très moderne City Hall de Rafael Moneo est le trait d'union entre le pouvoir religieux et le pouvoir civil. L'édifice est toutefois sujet à discussions, certains le trouvant très laid, nous apprend notre guide.

Ne passez pas non plus à côté du Real Casino, magnifique construction Art nouveau sur la Calle de la Trapería. Il ne s'agit pas vraiment d'un casino, mais l'endroit a toujours été considéré comme un club social, uniquement fréquenté par les hommes au départ. Il n'a rien perdu de son côté glamour.

Se poser à Carthagène

5 raisons de visiter la Costa Cálida

© Getty images/iStock

Carthagène doit son nom aux Carthaginois, les actuels Tunisiens, qui s'y sont établis vers 200 av. J.-C. Peu de temps après, la ville est tombée aux mains des Romains, intéressés par sa position stratégique : Carthagène se trouve entre l'Afrique, l'Europe et l'Amérique. Elle est bordée par une baie naturelle, qui reste un port important. Ses larges rues pavées en pierre naturelle lui confèrent tout son charme. Prenez l'ascenseur panoramique pour rejoindre l'une des cinq collines de la ville. De là, vous pourrez admirer le théâtre romain et un petit bout de l'amphithéâtre, sur lequel a été construite une arène destinée à accueillir les corridas.

La construction en couches successives est typique de la ville : même l'église datant du Moyen-Age a été érigée sur les vestiges des maisons romaines. Vous pouvez encore admirer leur sol en pénétrant dans le musée situé sous l'église et qui donne accès au théâtre romain. Parmi les sculptures romaines qui se trouvent dans le musée, vous pourrez apprécier celle de l'empereur Auguste, mais sans sa tête et sa main droite. Le corps ayant été sculpté dans un bloc de marbre, la tête et les mains ont été façonnées à part. Technique astucieuse : en cas de nouvel empereur, il suffisait de remplacer la tête et la main sur le corps déjà sculpté. Rejoignez le théâtre et testez l'acoustique qui y est toujours fantastique, même plusieurs siècles plus tard !

Pratique

Y aller : plusieurs compagnies aériennes assurent le vol de Bruxelles vers Alicante ou de Charleroi vers Murcie.

Infos : Office du Tourisme espagnol, www.spain.info

En savoir plus sur:

Nos partenaires