10 manières de préparer son jardin pour l'hiver

27/11/13 à 13:36 - Mise à jour à 13:36

Les dernières feuilles d'automne sont tombées. Profitez donc du délai qui s'ouvre à vous pour préparer l'hivernage de votre jardin ! Au printemps, il n'en sera que plus beau.

10 manières de préparer son jardin pour l'hiver

1. Soufflez ou ratissez - avec un râteau en éventail - les feuilles mortes pour ne pas les laisser sur votre pelouse. Quelques feuilles sur le gazon n'auront pas de conséquences, mais un tas de feuilles humide pourrait étouffer l'herbe. Portez les feuilles que vous avez ramasséesdans votre compost, pour en faire du terreau. Ailleurs dans le jardin, les feuilles peuvent être laissées en place jusque mars : elles protégeront vos parterres du gel.

2. Scarifier et enlever les mousses de votre gazon n'est pas une mauvaise idée. La pluie et la neige pénétreront ainsi plus profondément dans le sol, ce qui rendra votre gazon plus vert. Autre possibilité : utiliser un produit anti-mousse. Mieux vaut utiliser un anti-mousse double action (anti-mousse + engrais à gazon)

3. Retirez les plantes vivaces fanées, mais laissez vos graminées ornementales.N'hésitez pas à couper les plantes vivaces fanées ou devenues franchement laides. Rien ne vous empêche par contre de laisser les graminées ou quelques hautes plantes vivaces assez solides. Lorsqu'il neigera, cela créera de jolies formes dans votre jardin.

4. Epandez du compost sur les bordures et entre les arbustes. Le compost aura le temps, durant l'hiver, de transmettre tous ses éléments nutritifs au sol. C'est donc une bonne idée de travailler avec au moins deux composts : l'un dans lequel vous stockerez les nouveaux déchets verts (feuilles mortes, etc.), tandis que l'autre sera prêt à l'emploi puisque vous l'aurez laissé reposersuffisamment.

5. Plantez vos arbres à feuilles caduques, arbustes, rosiers et plantes de couverture.Pour autant qu'il ne gèle pas, la période de novembre à décembre est une bonne période pour planter.

6. Saupoudrez un peu de chaux autour de vos rosiers ou de vos haies ou topiaires. Ces plantes souffrent souvent d'une carence en calcium. Le mieux est d'épandre la chaux juste avant une légère pluie, et de la faire pénétrer dans le sol avec un râteau après l'ondée.

7. Rentrez les plantes fragiles ou en pot. Les deux derniers hivers se sont avérés particulièrement rudes ; vous pouvez donc songer à rentrer vos oliviers, lauriers roses, fruitiers agrumes, agaves et autres fuchsias dans une pièce lumineuse et fraîche (5 à 10°C). Laissez-les auparavant 3 jours dans votre garage, afin que les plantes s'acclimatent à la température plus chaude de l'intérieur.

8. Achetez des protections pour vos plantes d'extérieur. Vous avez planté cette année un arbre ou un arbuste sensible au gel (et souvent fort cher !), comme un arbre à soie, un olivier en terre ferme, un bougainvillier ? Pas question de prendre le risque de le perdre pendant l'hiver ! Comme dit plus haut, les hivers que nous avons connus ces deux dernières années ont été fatals à nombre de plantes subtropicales. Pour les protéger, acheter donc le matériel adéquat dans un magasin de jardinerie : si les housses artificielles peuvent être chères, les tapis en jute ou en paille sont meilleur marché. Enveloppez-en la base des plantes quand le gel est annoncé et ajoutez des feuilles mortes autour du pied et du tapis de protection. Après une période de gel, si une longue période sans gel est annoncée, vous pouvez retirer le tapis. Attention, vousdevrez le remettre en cas de nouvelles gelées.

9. Nettoyez votre tondeuse et vos outils de jardin. Certes, c'est une corvée fastidieuse, mais elle est nécessaire. Une tondeuse à essence doit être vidée de son carburant. Si le modèle dont vous disposez possède encore une bougie, débranchez-la et nettoyez-la. Mettez une cuillère d'huile de moteur dans le trou et remettez la bougie en place. Nettoyez également le filtre. Pour les outils de jardin, mieux vaut éviter l'eau savonneuse. Utilisez une brosse dure pour enlever la terre et autre résidus et recouvrez les parties métalliques d'une fine couche d'huile.

10. N'oubliez pas le tuyau d'arrosage ! Beaucoup de gens laissent leur tuyau d'arrosage à l'extérieur toute l'année, surtout quand il est raccordé à un robinet lui aussi extérieur. L'eau stagnant dans le tuyau peut le faire éclater en cas de gel, principalement au niveau des raccords. Videz donc correctement les tuyaux et laissez-les sécher dans votre garage.

Nos partenaires