Votre dossier crédit-temps consultable sur Internet

17/06/11 à 00:00 - Mise à jour à 00:00

De plus en plus de + de 50 ans profitent du système de crédit-temps pour aménager leur fin de carrière. Ils profitent ainsi davantage de leurs loisirs et de leur famille. Il est désormais possible de consulter en ligne son dossier personnel de crédit-temps ou d'interruption de carrière.

L'Onem met à disposition des allocataires sociaux et des employeurs plusieurs applications online permettant d'obtenir des informations personnalisées (calcul de la période d'attente pour les jeunes demandeurs d'emploi, calcul de l'allocation de garantie de revenus pour les travailleurs à temps partiel, consultation du dossier interruption de carrière ou crédit-temps, consultation du dossier au Fonds de fermeture d'entreprises ...) ou d'accomplir des transactions (demande d'attestations d'embauche, déclaration de chômage temporaire, tous les formulaires de base pour les employeurs ...).

Depuis le 1er juin 2011, une nouvelle application vient s'ajouter aux précédentes : désormais, les travailleurs pourront, via le site de l'Onem, calculer eux-mêmes le montant de leur allocation d'interruption de carrière ou de crédit-temps et savoir pour quel type d'interruption ils entrent en ligne de compte. Grâce à cette nouvelle application, le travailleur peut connaître, en quelques clics, les différentes possibilités d'interruption de carrière ou de crédit-temps qui lui sont accessibles.

A l'aide de questions concrètes sur le secteur d'emploi, l'âge, la situation familiale, le type d'interruption, le régime de travail, ..., il connaîtra également le montant de son allocation d'interruption.

Vous trouverez la nouvelle application sur le site internet :

http://www.onem.be/Frames/frameset.aspx?Language=FR&Path=D_opdracht_LBO/&Items=3

>Interruption de carrière et crédit-temps > Montants > Calcul de l'allocation (simulation).

Le crédit-temps aujourd'hui

Depuis qu'il a été introduit en 1985, lorsqu'il s'appelait encore " interruption de carrière ", le système du crédit-temps a fait bien du chemin. Tout récemment encore, les conditions d'ancienneté et l'allocation ont été modifiées pour les fins de carrière.

Plusieurs formules

Il existe actuellement 5 formules de crédit-temps dans le secteur privé :

  • le crédit-temps à temps plein
  • le crédit-temps à mi-temps pour les -50 ans
  • le crédit-temps à mi-temps pour les +50 ans
  • le crédit-temps à 1/5 pour les -50 ans
  • le crédit-temps à 1/5 pour les +50 ans.

A cela s'ajoutent encore les congés thématiques : congé pour soins palliatifs, congé pour maladie grave d'un membre du ménage ou de la famille jusqu'au 2e degré, congé parental, etc. Nous traitons uniquement des 5 formules générales dans ce dossier.

Pour rappel, depuis le 1er mars 2010, le travailleur qui introduit une demande de crédit-temps à mi-temps ou à temps plein doit avoir travaillé plus longtemps pour avoir droit à une allocation.

Pour qui ? Sont concernés : les personnes qui ont moins de 50 ans et qui demandent un crédit-temps à mi-temps (il existe une formule spécifique pour les +50 ans : voir ci-après) ainsi que toute personne (quel que soit son âge) qui demande un crédit-temps à temps complet.

La condition renforcée d'ancienneté ne s'applique pas au crédit-temps à 1/5 ni aux congés thématiques. Elle ne s'applique pas non plus lorsqu'il s'agit d'une demande de prolongation d'un crédit-temps.

ATTENTION ! Il faut bien distinguer la condition d'ancienneté pour avoir droit au crédit-temps lui-même de celle qui concerne le droit à une allocation.

Les travailleurs qui ont été engagés dans les liens d'un contrat de travail avec leur employeur pendant au moins 12 mois au cours des 15 mois qui précèdent la demande, ont droit au crédit-temps à temps plein ou à mi-temps. Ils peuvent droit prendre un crédit-temps, mais ils n'auront pas encore droit à une allocation.

Pour avoir droit à une allocation, ils doivent, depuis le 1er mars 2010, prouver deux ans d'ancienneté chez leur employeur. Ils doivent satisfaire à cette exigence au moment de la demande. Autrement dit, il leur faudra avoir travaillé 2 ans + la période de demande de 3 mois (ou 6 mois pour les PME comptant jusque 20 travailleurs). Le moment où débute le crédit-temps est important parce que celui qui ne répond pas à la condition d'ancienneté ne touchera aucune allocation pendant toute la durée du crédit-temps.

EXEMPLE Delphine demande un crédit-temps complet après 1,5 an de travail. Elle ne touchera pas d'allocation. 6 mois plus tard, elle comptera bien 2 ans d'ancienneté mais n'aura toujours pas d'allocation parce qu'elle ne remplissait pas la condition au moment de la demande.

Tout est en ordre...

... pour votre crédit-temps ?

Via le site www.onem.be, vous pouvez consulter en ligne votre dossier personnel de crédit-temps.

Centre de contact : tel. 02 511 51 51

... pour votre prépension ?

Plus d'infos : www.onem.be, tel. 02 515 41 11

Intéressant : 6 mois avant la date présumée du préavis pour prépension, vous pouvez demander un " calcul de passé professionnel ". A cette fin, vous pouvez télécharger le formulaire C17 - Demande de calcul du passé professionnel sur le site de l'Onem : www.onem.be (cliquez sur Formulaires sous Documentation). Vous devez déposer ce formulaire auprès de votre syndicat et de la Capac et non directement à l'Onem. L'Onem analysera si vous répondez aux conditions requises pour pouvoir tranquillement dire adieu à votre travail.

Nos partenaires