Une 'première' : la baisse des prépensions

05/08/11 à 00:00 - Mise à jour à 00:00

Il ne s'agit certes pas d'une diminution importante mais elle est là : pour la première fois depuis le Pacte des générations en 2005, le nombre de prépensions a diminué par rapport à la même période de l'année passée.

Les autres chiffres du chômage affichent aussi une tendance à la baisse.

Moins de prépensionnés

Le rapport reprend un chiffre à épingler : pour la première fois depuis le Pacte des générations en 2005, on enregistre une baisse du nombre de prépensionnés. La diminution est très légère (-0,5%), mais c'est une " première ". Un des grands objectifs du Pacte des générations était de maintenir plus longtemps les travailleurs (plus âgés) au travail. Il a donc durci les conditions d'accès à la prépension (conditions de carrière et d'âge).

On constate toutefois des différences nettes selon l'âge :

- 16,5% de 50 à 54 ans,

- 4,3% de 55 à 59 ans

+ 1,7% de 60 à 65 ans.

Que le nombre de prépensionnés n'ait pas baissé avant s'explique aussi par le relèvement de 60 à 65 ans de l'âge de la pension des femmes (il est de 65 ans pour les femmes comme pour les hommes depuis 2009). Les femmes prépensionnées restent aussi plus longtemps dans le système de prépension avant de prendre vraiment leur pension.

D'autres chiffres de l'Onem

Outre la diminution du nombre de prépensionnés, on notera aussi avec intérêt ces autres chiffres communiqués par l'Onem :

+ 11,7% d'augmentation du recours aux titres services ;

+ 3,9% de travailleurs qui utilisent les formes spécifiques d'interruption de carrière : principalement le congé parental (+ 1,9%) et le congé pour assistance médicale (+ 15,8%).

Vous retrouverez l'étude complète sur le site de l'Onem : www.onem.be (cliquez dans la rubrique Statistiques et études, sur Indicateurs trimestriels).

Nos partenaires