Une meilleure pension pour les carrières mixtes

15/06/15 à 13:57 - Mise à jour à 13:57

Pour les travailleurs qui ont une carrière mixte, deux hausses successives vont permettre d'aligner leur pension sur celle des salariés qui ont une carrière complète.

Une meilleure pension pour les carrières mixtes

Les travailleurs sont de plus en plus nombreux à avoir une carrière mixte. Concrètement, il est (quasi) révolu le temps où l'on faisait toute sa carrière dans une seule et même entreprise ou administration. Aujourd'hui, les gens accumulent les années de travail mais en les prestant dans deux ou trois régimes différents : salarié, indépendant ou fonctionnaire.

Un calcul par régime

Le calcul de la pension pour une carrière mixte est plus compliqué que pour une carrière dans un seul régime. Quand on a exercé une activité professionnelle dans plusieurs secteurs de travail, on a droit à une pension dans chaque système où on a travaillé (fonctionnaire, salarié, indépendant).

Exemple. Vous avez successivement travaillé comme salarié pendant 24 ans puis comme indépendant pendant 19 ans. Vos fractions de carrière seront donc de :

- 24/45 comme salarié

- 19/45 comme indépendant.

Chacune des pensions est calculée selon les règles spécifiques du secteur en question. Un salarié doit prouver une carrière égale au moins à 2/3 d'une une carrière complète dans le régime salarié. Si sa carrière de salarié ne satisfait pas à ce critère de 2/3 de carrière mais qu'il a aussi travaillé comme indépendant, par exemple, ces périodes de travail, reconnues dans le régime de pension des indépendants, seront ajoutées à la carrière de salarié afin de déterminer si la condition de 2/3 d'une carrière complète est remplie.

On peut cumuler les pensions acquises dans différents régimes, mais dans certaines limites : la somme des différentes fractions ne peut pas dépasser l'unité (45 ans de carrière complète). Par conséquent, la pension totale n'est pas nécessairement le résultat de l'addition simple des pensions qui correspondent aux années travaillées dans les différents régimes.

Vers l'alignement

Depuis le 1er juin 2015, la pension des travailleurs qui ont eu une carrière mixte a été augmentée une première fois pour s'aligner sur les salariés ayant une carrière complète: pour la partie de carrière réalisée en tant que salarié, le minimum pour un isolé passe de 954,36 ? à 1.123,34 ? par mois. Soit, une augmentation pouvant aller jusque 169 ? maximum. Idem pour les ménages : on passe à 1.403,73 ? par mois. Soit une augmentation potentielle maximum de 141 ?.

Une seconde hausse est annoncée en septembre : elle sera respectivement de 28 et de 22 ? maximum pour chaque régime.

" Ces hausses maximales concernent 250.000 pensionnés qui vont avoir une augmentation de leur pension minimum en cas de carrière mixte", a confirmé le ministre des Pensions Daniel Bacquelaine (MR).

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos