Un verre de trop, ça peut coûter très cher!

11/07/16 à 09:00 - Mise à jour à 08:58

Source: Plusmagazine

Boire un petit verre de trop, c'est vite arrivé. Et en cas de contrôle positif, on ne risque pas qu'une amende salée...

Alors qu'il se rendait un matin au travail, Marc a dû se soumettre à un contrôle d'alcoolémie. Pas de problème, se dit-il. Oui, il avait bu un verre la veille mais sans exagération et de nombreuses heures s'étaient écoulées depuis. A son grand étonnement, le contrôle s'est avéré positif ! Le test d'haleine indiquait 0,26 mg/l pour l'air expiré (UAL), soit légèrement au-dessus de la limite autorisée qui est de 0,22 mg/l UAL ou 0,5‰. Marc a essayé de s'expliquer mais les policiers s'en sont tenus au résultat affiché. Ils ont encore effectué des tests pour s'assurer que Marc n'était pas en " état d'ivresse ", ce qui est encore différent de l'intoxication alcoolique.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 2 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés de Plus Magazine bénéficient d'un accès illimité à tous les articles de Plusmagazine.be.

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires