Un complément de reprise du travail... à 55 ans !

06/03/13 à 08:08 - Mise à jour à 08:08

Depuis le 1er février, la condition d'âge pour bénéficier du complément de reprise du travail est portée de 50 à 55 ans.

Si vous êtes chômeur complet indemnisé et que vous avez au moins 20 ans de passé professionnel, vous pouvez bénéficier d'un "complément de reprise de travail" octroyé par l'Onem, que vous repreniez le travail comme salarié ou comme indépendant. Ce complément vient donc s'ajouter à votre salaire ou à votre revenu d'indépendant. Il est octroyé pour une période de 12 mois qui peut être prolongée par 12 mois aussi longtemps que dure la reprise du travail.

Ce supplément vous est accordé :

- pendant tout le temps où vous reprenez le travail si vous justifiez d'un passé professionnel d'au moins 20 ans comme salarié

- pendant 3 ans au maximum et de manière dégressive si vous ne remplissez pas la condition de passé professionnel.

NOUVEAU Jusqu'au début de cette année, l'Onem versait ce supplément à tout chômeur de plus de 50 ans qui reprenait le travail. Depuis le 1er février 2013, il n'est plus octroyé qu'à partir de 55 ans !

Pour qui ?

Cette nouvelle disposition s'applique si:
- le début de votre contrat de travail ou de votre établissement comme indépendant se situe après le 31 janvier 2013
- le début de votre contrat de travail ou de votre établissement comme indépendant se situe avant le 1er février 2013, mais l'allocation est demandée pour une période postérieure au 31 janvier 2013.

Par contre, la nouvelle condition d'âge ne s'applique pas si, avant le 1er février 2013, vous avez déjà perçu le complément parce que vous aviez repris le travail comme salarié ou indépendant, et que vous souhaitez continuer à en bénéficier (à nouveau). Même si vous avez moins de 55 ans, vous pouvez prétendre au complément de reprise du travail, peu importe qu'il vous ait été octroyé pour une durée déterminée ou indéterminée.

Aussi chez votre ancien employeur ?

Il se peut que vous repreniez le travail chez votre ancien employeur. Dans ce cas, vous n'aurez pas droit au complément si vous reprenez le travail dans les six mois qui suivent la cessation de votre activité auprès de cet employeur.

Combien ?

Le supplément s'élève à :

- 197,93 ? (montant brut, indexé au 1er décembre 2012) si vous avez au moins 20 ans de carrière comme salarié

- est dégressif si vous ne remplissez pas la condition de carrière : 197,93 ? pendant les 12 premiers mois, 131,95 ? pendant les 12 mois suivants et 65,98 ? pendant la troisième (et dernière) période de 12 mois.

Comment le demander ?

Vous devez introduire votre demande auprès de votre organisme de paiement (Capac ou syndicat). Vous complétez le formulaire C129bis que votre organisme de paiement enverra à l'Onem. Veillez à faire votre demande à temps :elle doit parvenir à l'Onem au plus tard le dernier jour du deuxième mois qui suit celui où vous avez repris le travail. Attention : votre demande n''est valable que pour 12 mois.Si vous voulezcontinuer à bénéficier de ce complément après cette période, vous devez confirmer votre situation auprès de votre organisme de paiement dans le courant du 11e mois. S'il est mis fin à la reprise du travail ou si vous changer d'employeur, vous devez le déclarer immédiatement à votre l'organisme de paiement.

Plus d'infos: www.onem.be

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos