Un Centre pour entreprises en difficulté

13/02/13 à 08:48 - Mise à jour à 08:48

La Flandre et Bruxelles ont déjà le leur. A son tour, la Wallonie vient de se doter d'un Centre pour entreprises en difficulté.

On a espéré que le plus dur soit derrière nous en 2012 avec ses 11.000 faillites. Hélas, l'année 2013 ne s'ouvre pas sous de plus riants auspices.Selon les chiffres communiqués par l'agence d'information commerciale Graydon, 1.147 entreprises ont été déclarées en faillite en janvier 2013. Comparé au chiffre de janvier 2012 (817 faillites), il représente une hausse de 40,4% !

Devant ces chiffres affolants, l'inquiétude grandit. Indépendants et PME sont de plus en plus nombreux à arriver au bout de leurs réserves financières. Malheureusement, ils misent (trop) souvent sur une embellie et attendent longtemps avant de réagir. Pourtant, un bon conseil, une aide rapide et adéquate peuvent, dans beaucoup de cas, éviter la faillite à une entreprise en difficulté. C'est la vocation du Centre pour entreprises en difficulté, le CEd-W.

Pour qui ?

Le Centre pour Entreprises en difficulté s'adresse à toutes les petites et très petites entreprises PME/TPE ainsi qu'aux indépendants qui ont un siège social situé en Wallonie, quel que soit leur secteur d'activité et qui doivent faire face à des difficultés (conflits entre associés, conflits commerciaux, structure financière insuffisante, difficultés de trésorerie, etc.)

Un numéro unique

Le premier réflexe pour l'entrepreneur/indépendant en difficulté est de composer le numéro vert unique : 0800/35.222. Le Call center récolte les premières informations et les transmettra au conseiller local agréé de la région géographique où se situe l'entreprise concernée.

Le rôle d'opérateur est assuré par l'Union des classes moyennes (UCM) dans trois provinces : Hainaut Liège et Namur. Il est assuré par les Chambres de commerce et d'industrie dans les autres provinces : à Nivelles pour le Brabant Wallon, à Libramont pour le Luxembourg, à Charleroi pour le Hainaut oriental. Ils sont là pour:

  • accueillir les entreprises en première ligne et réaliser le diagnostic
  • les orienter vers les partenaires experts
  • leur fournir un accompagnement adéquat.

Concrètement, les conseillers agréés fixent un premier rendez-vous pour identifier les difficultés rencontrées. Les premières réponses sont alors apportées, éventuellement avec le concours de partenaires experts. Si nécessaire, un second rendez-vous est organisé. Le dossier doit être clôturé dans un délai de 8 semaines.

Infos:www.wallonie.be;www.ucm.be

Nos partenaires