Testament, plusieurs solutions

20/02/18 à 16:39 - Mise à jour à 16:44

Le dernier Baromètre des notaires indique que les Belges sont de plus en plus nombreux à rédiger un testament. Plusieurs méthodes existent.

Testament, plusieurs solutions

© Getty Images/iStockphoto

" En 2017, il y avait 2,8 % de testaments établis en plus par rapport à 2016. Tant les testaments olographes (+3,6 %) que les testaments notariés (+1,9 %) ont gagné en popularité ", précise le Baromètre des notaires qui se base sur des chiffres du Registre central des testaments. Mais au fait, quelles sont les différences entre ces différents types de testament ? Il existe trois sortes de testament : le testament authentique ou notarié, le testament olographe et le testament international.

Notarié

Le testament notarié (ou authentique) est rédigé par un notaire comme son nom l'indique. Ce document ne peut souffrir d'aucune contestation. Le testateur dicte ses volontés en présence de deux témoins ou d'un deuxième notaire. Il restera secret jusqu'au jour du décès. Il est enregistré à l'administration et personne ne peut en ignorer l'existence. Selon le Baromètre, " le conseil du notaire et la garantie incontestable qu'offre le testament authentique après le décès, constituent une sécurité supplémentaire pour le testateur que sa succession sera effectivement exécutée comme il le souhaite. " S'il est donc net et précis, le testament notarié a l'inconvénient d'occasionner des frais et de nécessiter une procédure plus lourde.

Olographe

Si vous changez souvent d'avis, il vaut mieux prévoir un testament olographe, du moins jusqu'au moment où vos dernières volontés seront bien assises. Le testament olographe est rédigé par le testateur lui-même. Pour être valable, il doit être écrit en entier de la main de celui qui l'établit, être daté et évidemment signé. À l'inverse du testament authentique, le testament olographe est simple et souple. Si cela vous chante, vous pouvez en rédiger un chaque semaine, le garder chez vous et, si vous ne détruisez pas le précédent, c'est le dernier en date qui sera pris en compte. En plus, il ne coûte rien... Mais si par malheur la personne qui met la main sur le testament n'est pas contente de son contenu, elle sera tentée de le détruire !

International

Si le testateur possède des biens éparpillés dans le monde, il rédigera un testament international. Institué par la convention de Washington de 1973, il est rédigé devant un notaire et deux témoins. Il est exécutable dans tous les pays qui ont ratifié la convention.

Contrat de mariage

Précisons aussi, et toujours selon le Baromètre " que les personnes mariées ont la possibilité, outre un testament individuel, d'inclure dans leur contrat de mariage, dans le cadre du régime matrimonial, des dispositions complémentaires pouvant avoir un impact sur leur succession. Les époux peuvent se consentir des libéralités, soit dans le cadre du contrat de mariage, soit en dehors de celui-ci. Au cours du premier semestre 2017, près de 50% de toutes les inscriptions dans le Registre central des testaments concernaient l'ajout de pareilles clauses dans les contrats de mariage et les institutions contractuelles. "

Dans tous les cas de figure, et peu importe le testament choisi, il est toujours conseillé de consulter son notaire avant de franchir le cap.

En savoir plus sur:

Nos partenaires