Quelle allocation pour un crédit-temps ?

27/10/14 à 14:47 - Mise à jour à 14:47

Grâce au crédit-temps, on peut disposer de plus de temps libre tout en poursuivant sa carrière professionnelle. Et, sous certaines conditions, on a droit à une allocation de l'Onem. Un nouvel outil informatique permet d'en évaluer le montant.

Quelle allocation pour un crédit-temps ?

Le crédit-temps s'applique uniquement aux travailleurs salariés du secteur privé. Quel que soit votre âge, vous pouvez interrompre ou réduire temporairement vos prestations. Et si vous répondez à certaines conditions, vous pouvez bénéficier d'un revenu de remplacement mensuel, payé par l'Office national de l'Emploi. Notons que, selon le nouvel accord du gouvernement, le crédit-temps sans motif (c'est-à-dire pour convenances personnelles et en dehors du fait de s'occuper d'un parent malade, de suivre une formation ou d'élever un enfant de moins de 8 ans) ne bénéficierait plus d'une allocation de l'Onem.

D'une manière générale, le crédit-temps se divise en deux grandes catégories : le régime général et le régime de fin de carrière.

Régime général

Le régime général prévoit 3 formes de crédit-temps qui vous permettent d'interrompre ou réduire vos prestations de travail, quel que soit votre âge :

- le crédit-temps complet : vous arrêtez temporairement de travailler, quel que soit votre régime de travail (à temps plein ou à temps partiel)

- le crédit-temps 1/2 temps : vous réduisez vos prestations de moitié et vous continuez à travailler à 1/2 temps, c'est-à-dire à 50% de l'horaire de travail à temps plein prévu chez votre employeur. Attention : il faut travailler au moins à 3/4 temps pour pouvoir y prétendre

- le crédit-temps 1/5: vous réduisez votre horaire de travail de 1 jour ou de 2 demi-jours par semaine. Attention : il est uniquement accessible si vous êtes occupé à temps plein chez votre l'employeur.

Régime de fin de carrière

Le régime de fin de carrière permet de réduire vos prestations jusqu'au moment où vous prenez votre pension. Il propose deux formules : le crédit-temps à mi-temps et le crédit-temps de 1/5. Selon la règle générale, vous devez avoir au moins 55 ans. Le nouvel accord gouvernemental prévoit que le crédit-temps de fin de carrière ne sera plus accessible avant 60 ans au lieu de 55. Vous devez aussi remplir simultanément plusieurs conditions:

- avoir au minimum 25 ans de passé professionnel comme salarié, au moment de votre demande de crédit-temps. Attention : les prestations de travail comme fonctionnaire ou indépendant ne sont pas prises en compte

- avoir au minimum 2 ans d'ancienneté chez l'employeur

- satisfaire à une condition d'occupation pendant les 24 mois consécutifs qui précèdent l'avertissement écrit transmis à l'employeur. Elle est différente selon le crédit-temps sollicité :

- crédit-temps à 1/2 temps : avoir travaillé à temps plein ou au moins à 3/4 temps

- crédit-temps 1/5 : avoir travaillé à temps plein ou à 4/5 dans le cadre du système général de crédit-temps 1/5.

NOUVEAU:Un outil pour calculer le montant de l'allocation

L'Onem offre maintenant sur son site la possibilité de calculer le montant de l'allocation dont on peut bénéficier lorsqu'on prend un crédit-temps. Qu'il s'agisse d'un crédit-temps en régime général, avec ou sans motif, ou d'un crédit-temps fin de carrière. Le nouveau service online "Simulation de votre allocation" est disponible dans la rubrique "Interruption de carrière et Crédit-temps". Il ne s'adresse pour le moment qu'aux travailleurs du secteur privé, mais devrait bientôt être utilisable aussi pour les autres formes d'interruption de carrière.

Infos : www.onem.be (> Interruption de carrière et crédit-temps > Simulation de votre allocation).

Nos partenaires