Quel crédit-temps entre 50 et 54 ans?

01/02/12 à 00:00 - Mise à jour à 00:00

En matière de crédit-temps, ce sont surtout les 50-54 ans qui sont touchés par les nouvelles mesures gouvernementales. Il n'est guère facile pour eux de savoir s'ils ont droit à une allocation et si oui, de quel montant ?

Quel crédit-temps entre 50 et 54 ans?

Un des brûlots, en ce début d'année, suscité par les nouvelles mesures du gouvernement Di Rupo concerne le crédit-temps. Le Pacte des générations avait déjà clairement engagé la tendance à maintenir les travailleurs plus longtemps au travail. Les nouvelles mesures gouvernementales affichent, elles aussi, un objectif clair : rendre le crédit-temps plus difficile entre 50 et 54 ans. Tandis que rien ne change pour les 55+. S'ils satisfont aux conditions de carrière et d'ancienneté, ils peuvent prendre un crédit-temps et perçoivent des allocations majorées.

Droit au congé ? droit à une allocation

Vous avez plus de 50 ans et vous aspirez à un crédit-temps ? vous devez d'abord vous poser deux questions : ai-je droit à un crédit-temps ? Si oui, ai-je droit à une allocation ? Entre 50 et 54 ans en effet, il est bien possible que vous puissiez prendre un crédit-temps, mais que vous n'ayez pas droit à une allocation ou simplement à l'allocation du régime général. Désormais les allocations majorées sont réservées aux travailleurs qui prennent un crédit-temps à partir de 55 ans s'ils prouvent une carrière minimum de 25 ans comme salarié.

Vous avez droit au crédit-temps spécifique aux 50+ (réduction de oe ou 1/5 temps) si :

  • vous avez au moins 50 ans
  • vous avez travaillé 20 ans comme salarié
  • vous avez travaillé 3 ans chez votre employeur (ou 2 ans si vous avez été engagé après votre 50e anniversaire, 1 an si vous avez été engagé après votre 55e anniversaire)
  • vous avez travaillé, pendant les 12 derniers mois, au moins à Ÿ d'un temps plein si vous voulez prendre un crédit-temps à mi-temps
  • vous avez travaillé, pendant les 12 derniers mois, à temps plein ou à 4/5 si vous voulez prendre un crédit-temps à 1/5 temps.

Vous pouvez prendre ce crédit)temps jusqu'à l'âge légal de la pension.

Vous avez droit (en outre) à une allocation :
Entre 50 et 54 ans
On vérifiera si vous avez épuisé vos droits au crédit-temps ordinaire (crédit-temps à temps plein ou à mi-temps ou réduction de 1/5 pour les moins de 50 ans). Si non, vous avez droit aux allocations des travailleurs se trouvant dans le régime ordinaire de crédit-temps (moins de 50 ans). Et, bien sûr, vous percevrez ces allocations pendant la durée autorisée dans le régime général. Si vous prenez un crédit-temps motivé, vous aurez plus longtemps droit aux allocations que si le crédit-temps n'est pas motivé. Les motifs sont : soins, formation, enfant malade. Sans motif, les allocations peuvent avoir une durée de 12 mois pour un crédit-temps à temps plein, 24 mois pour un crédit-temps à mi-temps et 60 mois pour un crédit-temps à 1/5 (ou une combinaison jusqu'à un équivalent temps plein de 12 mois). S'y ajoutent 36 mois pour un crédit-temps motivé par des soins ou une formation ; 48 mois pour un enfant malade.

On vérifie aussi votre ancienneté chez votre employeur. Si vous prenez un crédit-temps à 1/2 temps, vous n'aurez pas droit à une allocation si vous comptez moins de 2 ans d'ancienneté auprès de votre employeur. Pour une réduction de 1/5, vous vous ne pourrez avoir d'allocations que si vous travaillez depuis 5 ans au moins chez votre employeur actuel. Dans les deux cas, si la condition d'ancienneté est remplie (et pour autant que vous n'ayez pas épuisé vos droits), vous toucherez une allocation, mais elle sera moins élevée que celle des 55+ (vous en saurez plus dans Plus Magazine de mars).

A partir de 55 ans Vous avez droit à l'allocation majorée. A condition de compter une carrière de 25 ans au moins comme salarié, sauf si vous avez exercé un métier lourd et ce, pendant au moins 5 ans au cours des 10 dernières années (ou 7 ans au cours des 15 dernières années) et qu'il fasse partie des métiers en pénurie.

L'allocation majorée s'élève à :

  • pour une réduction de oe : 460,43 ? brut par mois
  • pour une réduction de 1/5 : 213,87 ? brut par mois pour un cohabitant et 258,09 ? par mois pour un isolé.

BON À SAVOIR L'allocation majorée ne vous est pas automatiquement accordée. Vous devez faire une nouvelle demande à l'Onem qui vérifiera si vous répondez aux conditions.

L'assimilation pour la pension : manque de clarté

On ne sait pas encore très précisément à l'heure actuelle comment s'effectuera l'assimilation pour la pension. Dans l'ancien système, elle était calculée sur base du dernier salaire perçu. Dans le nouveau système, elle se ferait sur base d'un salaire minimum. On devrait en savoir bientôt plus...

Une première prolongation après le 1er janvier 2012 relève de l'ancienne réglementation

Si vous aviez demandé un crédit-temps pour 50+ sous l'ancienne réglementation, mais que vous ne l'aviez pas demandé jusqu'à votre pension, vous relèverez encore de l'ancienne réglementation si vous introduisez à l'Onem un nouveau formulaire de demande pour prolonger votre crédit-temps jusqu'à votre pension.

Nos partenaires