Prix, vie privée, chambre: les règles des maisons de repos

26/09/16 à 08:33 - Mise à jour à 08:33

Source: Plusmagazine

Tout comme le locataire d'un appartement, le résident d'une maison de repos a des droits mais aussi des obligations dès qu'il appose sa signature sur une convention d'hébergement.

Le secteur des soins aux personnes âgées a été communautarisé dans les années 80 et, depuis la dernière réforme de l'Etat, les normes d'agréation, les critères de qualité et la planification du nombre de places varient en fonction de la Région. En Wallonie, le fonctionnement des maisons de repos est du ressort de l'Aviq (Agence pour une vie de qualité) tandis qu'à Bruxelles, il est supervisé par la Cocom (même si 6 établissements sont gérés par la Communauté flamande). Les réponses aux questions que nous posons ci-dessous valent donc principalement pour la Wallonie et la Région bruxelloise. Cependant, elles sont largement identiques pour la Flandre, à quelques détails près.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 2 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés de Plus Magazine bénéficient d'un accès illimité à tous les articles de Plusmagazine.be.

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires