Plus de 230.000 Belges sont obligés d'avoir un double boulot

22/10/14 à 14:47 - Mise à jour à 14:47

Selon les derniers chiffres de l'Institut national d'assurances sociales des travailleurs indépendants (Inasti), 233.044 Belges ont une activité complémentaire en tant qu'indépendant sur la totalité des 4,5 millions de travailleurs. Par rapport à 2010, ce chiffre a augmenté de 10%.

Plus de 230.000 Belges sont obligés d'avoir un double boulot

Il ne tient cependant pas compte des Belges qui se lancent dans une seconde activité comme salariés, ni de ceux qui ne déclarent pas leur autre emploi.
Les personnes concernées par cette double activité sont principalement des hommes (55%), des personnes isolées et âgées de 25 à 49 ans. Mais la proportion des femmes obligées de travailler doublement va en augmentant, car ce sont elles qui sont le plus touchées par les temps partiels.

Les métiers les plus touchés par ce phénomène sont ceux ayant trait à la santé et à l'action sociale (20%), à l'enseignement (16%), à l'administration publique et à la Défense (8%).

Source: Sud Presse

Nos partenaires