Optimiser intelligemment son testament

14/06/17 à 13:47 - Mise à jour à 16:12

A première vue, eu égard aux droits de succession dont les héritiers doivent s'acquitter, on pourrait penser que le testament n'a pas sa place dans le cadre d'une planification successorale. Erreur, car un testament intelligent peut s'avérer utile, à condition qu'il soit bien rédigé et qu'il tienne des comptes des contraintes légales et du contrat de mariage.

Il existe trois types de testaments : olographe, authentique et international. Ils ont la même force juridique - en d'autres termes, la même valeur - si ce n'est que c'est le dernier en date qui prime. Si, par exemple, le défunt a fait établir un testament authentique par son notaire un an avant son décès mais que, par la suite, il a rédigé un testament olographe, c'est ce dernier qui prévaut.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 2 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés de Plus Magazine bénéficient d'un accès illimité à tous les articles de Plusmagazine.be.

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos