Nouveaux changements dans le Code de la route

17/02/14 à 10:03 - Mise à jour à 10:03

La Chambre a voté jeudi dernier plusieurs modifications du Code de la route et de la loi relative à la police de la circulation routière. Une mesure s'appliquera d'office à tous : le mécanisme de la tirette.

Nouveaux changements dans le Code de la route

© BELGA

Durcissement pour certains

La législation se durcit clairement dans les cas d'alcoolémie, de récidive et d'utilisation abusive de la bande d'arrêt d'urgence. En matière d'alcoolémie, par exemple, l'amende perçue immédiatement passe de 150 ? à 170 ? si l'alcoolémie se situe entre 0,5 et 0,8 pour mille et le principe de la perception immédiate est étendu à 1,2 pour mille. Les récidivistes - c'est-à-dire ceux qui ont été condamnés deux fois en trois ans pour le même type d'infraction ou certaines combinaisons d'infractions - s'exposent à uneinterdiction de conduire pure et simple.

Le mécanisme de la tirette

Règle de simple courtoisie au départ, le mécanisme de la " tirette " fait partie maintenant de notre Code de la route. Le principe est simple : il suffit d'alterner le passage des véhicules lorsqu'un obstacle, un aménagement ou un rétrécissement entraîne la réduction (du nombre) des bandes de circulation. Cela permet à la fois de gagner du temps et d'éviter les conflits et l'insécurité entre automobilistes (fini, la question: il/elle me laisse passer ou pas?). La règle entrera en vigueur dès le 1er mars 2014. Celles et ceux qui ne l'appliqueraient pas commettront uneinfraction du premier degré ets'exposeront à une amende de 55 ?.

Une formation au lieu d'une amende

La Chambre a aussi adopté un amendement introduit par le cdH au projet de loi " circulation routière ". En cas d'infraction routière, l'auteur de l'infraction pourra choisir de suivre une formation à la conduite plutôt que de payer une amende. A une condition : que l'infraction n'implique aucun blessé.


Plus d'infos : http://wathelet.belgium.be

Nos partenaires